Lamier pourpre, Lamium purpureum




Photo au mois de juillet d'un parterre de Lamier pourpre en fleurs, Lamium purpureum, dans la forêt rhénane de la Robertsau, à Strasbourg. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royal comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelles. Forêts primaires, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se composent d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordées de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescentes. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo au mois de juillet des fleurs roses et des feuilles en forme de coeur d'un Lamier pourpre, Lamium purpureum, dans la forêt rhénane de la Robertsau, à Strasbourg. Description du Lamier pourpre.


Le Lamier pourpre ou Ortie rouge "Lamium galeobdolon" ou "Galeobdolon luteum" est une plante herbacée annuelle de la famille des Labiées, Labiatae ou Labiacées, Labiaceae ou Lamiacées, Lamiaceae. L'inflorescence et disposée en pyramide dense, le fleuron à symétrie bilatérale est de couleur rose à pourpre, il est divisé en 2 lèvres: la supérieure à 3 pétales soudées en casque et l'inférieure à 3 pétales soudées trilobées. Les fruits sont des nucules situés à la base du calice. Les feuilles comestibles sont crénelées en forme de coeur. Le haut de la tige et les feuilles supérieurs sont rougeâtre. Sa taille varie de 10 à 30 cm. Le Lamier pourpre fleurit de mars à septembre dans les lisières forestières, sur les terrains vagues ou au bord des chemins.


Photo au mois d'avril d'un Lamier pourpre, Lamium purpureum, avec ses fleurs roses et ses feuilles en forme de coeur, feres à la base et pourpre au sommet, dans la forêt rhénane de la Wantzenau. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au printemps d'un Lamier pourpre ou Ortie rouge, Lamium purpureum, avec ses fleurs à symétrie bilatérale divisées en deux lèvres: la supérieure à 3 pétales soudées en casque et l'inférieure à 3 pétales soudées trilobées.



Photo à contre-jour d'un Lamier pourpre en fleurs, Lamium purpureum, une plante comestible et médicinale, dont les feuilles utilisées en cataplasme sur les plaies, sont désinfectantes et cicatrisantes.



Photo à la fin du printemps, d'un Grand bombyle ''Bombylius major'' avec sa longue trompe qui rentre dans la corolle d'une fleur de Lamier pourpre ''Lamium purpureum'', dans la forêt du Rhin. Description du Grand bombyle.


Le Grand bombyle "Bombylius major" est un insecte diptère de la famille des Bombyliidés, Bombyliidae. Cette mouche qui a l'aspect d'un bourdon est recouvert de poils brun-roux. Les ailes sont translucides avec une zone noirâtre à l'avant et des nervures gris-noirs. Les pattes brunes sont longues et pendent en vol. Sa longue trompe noire et pointue qui orne sa tête à pratiquement la taille de son corps. La femelle a les yeux séparés, chez le mâle ils se touchent. La taille varie de 10 et 15 mm. Le Grand bombyle se rencontre dès la fin de l'hiver et au printemps, sur les fleurs des forêts, des clairières ou des prairies et aux bords des chemins où il se nourrit de pollen et de nectar. Son vol stationnaire rappelle celui d'un colibris ou d'un sphinx quand il butine les fleurs, avec sa longue trompe noire. La femelle pond généralement à l'entrée d'un nid d'abeille solitaire, où les larves vont parasiter les larves d'abeilles ou d'autres guêpes.


© 2010