Lilas d'Espagne, Centranthus ruber




Photo au printemps, d'une belle touffe de Lilas d'Espagne en fleurs ''Centranthus ruber'', sur une falaise rocheuse qui surplombe la garrigue et le lac d'Esparron, à Esparron-de-Verdon. Description du lac d'Esparon.


Le lac d'Esparron est une retenue d'eau artificielle d'une superficie de 328 hectares, pour 80 millions de m³ d'eau. Il se situe en aval du lac de Sainte Croix, entre les villages d'Esparron-de-Verdon et Gréoux-les-Bains, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ce lac a été crée en 1967 par EDF suite à la construction du barrage de Gréoux; il alimente en eau 116 communes, dont les villes de Marseille, Toulon et Aix-en-Provence; mais le lac d'Esparron est également un important lieu touristique, pour les loisirs aquatiques et la pêche. Il est bordé de calanques, de garrigues et de falaises surplombant des eaux calmes d'un bleu turquoise. Pour des raisons de nuisance et de pollution, l'utilisation d'embarcations à moteur sur le lac d'Esparron est totalement interdite. Le lac d'Esparron est une des nombreuses curiosités du plateau de Valensole, dans le Parc Naturel Régional du Verdon, il culmine à 359 mètres d'altitude et offre des paysages merveilleux.


Photo au mois de mai, des belles fleurs rose-rouge d'un Lilas d'Espagne ''Centranthus ruber'' dans la garrigue qui borde le lac d'Esparron, à Esparron-de-Verdon. Description du Lilas d'Espagne.


Le Lilas d'Espagne ou Valériane rouge également appelé Centranthe rouge "Centranthus ruber", est une plante herbacée vivace de la famille des Valérianacées, Valerianaceae. L'inflorescence est disposée en grappe dense, au sommet de la tige. La fleur est de couleur rose ou rouge et parfois blanche, elle comprend une longue corolle en tube prolongée par un éperon étroit. Les feuilles basales sont opposées, ovales et de couleur vert, les caulinaires engainantes sont lancéolées. Le fruit est un akène ovale verdâtre et plumeux. La longue tige dressée est verdâtre. Sa taille varie de 50 à 90 cm. La Valériane rouge fleurit d'avril à juillet sur les falaises rocheuses du littorale, les garrigues pierreuses et rocheuse au bord des lacs, sur les vieux murs et sur les rochers ensoleillés, ou au bord des chemins du littorale.


Photo à la fin du mois de juillet, des belles touffes de fleurs rouges du Lilas d'Espagne ou Valériane rouge ''Centranthus ruber'', au bord d'un chemin pierreux, au-dessus du lac d'Esparron, à Esparron-de-Verdon.



Photo au mois de mai dans la garrigue, d'une vaste touffe de Lilas d'Espagne ''Centranthus ruber'', dans le massif du Garlaban, à Allauch, fasse à la Grande Tête Rouge. Description du massif du Garlaban.


D'une superficie d'environ 8000 hectares, Le massif du Garlaban s'étend au sud-est du massif de l'Étoile sur les communes d'Aubagne, de Marseille à la Treille, d'Allauch et de Roquevaire. Si les essences arbustives se compose principalement de Pin d'Alep, de Chêne pubescent et de Chêne vert, ce terrain calcaire est recouvert en majorité de garrigue, résultante des incendies répété qu'a subit le massif du Garlaban. La garrigue est dominé par le Chênes kermès, les Genévriers, le Ciste, le thym, le romarin... Les principaux sommets du Massif du Garlaban sont: la Butte des Pinsots 719 m, le Garlaban 714 m, le Pic du Taoumé 669m, Bau des Gouttes 554m, la Grande Tête Rouge 512m, la Tête Ronde 432m, le Bec Cornu 419m et les Barres Rocheuses du Saint-Esprit 385m. De magnifiques vallons sont nés aux pieds de ces roches calcaires, comme les Vallons de Passe-Temps, de Précatori, des Piches ou des Escaouprès, ils sont surmontés de grottes, les plus célèbres étant la grottes de Manon et du Grosibou. Tous ces noms évocateurs faisaient partie du terrain de jeux des vacances de Marcel Pagnol, qui écrivit: « Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers ».


Photo à la fin du mois de mai, des Lilas d'Espagne ou Valériane rouge ''Centranthus ruber'', qui colonisent les remparts du château, au-dessus de la cité provençale d'Allauch.



Photo au printemps, des fleurs de Lilas d'Espagne ''Centranthus ruber'' sur la roche en calcaire blanc de la calanque de Morgiou, à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Description du Parc National des Calanques.


Le massif des Calanques s'étend sur plus de 20 km de long et sur 4 km de large entre Marseille et Cassis dans le département des Bouches-du-Rhône (13) en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, PACA. Les Calanques sont constituées de roches calcaires blanches, accumulées au fond de la mer Méditerranée il y a plus de deux cent millions d'années, puis formées par un soulèvement à l'ère tertiaire et l'abaissement du niveau de la mer de plus de 120 mètres. Les Calanques de Marseille sont au nombre de 13: la Calanque de Callelongue, de la Mounine, de Marseilleveyre, de Podestat, de l'Escu, de Sormiou, de la Triperie, de Morgiou, de Sugiton, du Devenson, de l'Oule, d'En-Vau et de Port-Pin. Quand à la calanque de Port-Miou elle se situe sur la commune de Cassis. Le massif des Calanques regroupe 3 milieux naturels bien spécifiques: le milieu marin qui offre une grande richesse faunistique et floristique , le milieu des îles qui comprend près de 400 espèces végétales et le milieu terrestre constitué de forêts de pins, de garrigues, de landes, de pelouses et de falaises. Des milieux qui comportent une mosaïque de paysages remarquables abritant des espèces adaptées au climat sec et aride soumis aux vents et aux embruns. Le Parc National des Calanques a été créé le 18 avril 2012, il s'étend de Marseille, Cassis à La Ciotat et comprend le massif des Calanques, les îles de l'archipel du Riou, le massif de Saint-Cyr, une partie du Cap Canaille, les falaises Soubeyranes jusqu'au Cap de l'Aigle et à l'Île Verte. La surface du coeur terrestre du Parc National des Calanques couvre 8 500 hectares, le coeur marin 43 500 hectares, à cela se rajoute l'aire d'adhésion de 2 630 hectares et l'aire maritime adjacente 97 800 hectares. Les principales activités autorisées sont: la randonnée et le VTT sur les sentiers balisés, l'escalade, la chasse, la cueillette, la pêche professionnelle et de loisir, la plaisance, le kayak de mer, la plongée sous-marine, la baignade et le transport de passagers pour la visite des calanques et de la desserte des îles.


Photo au printemps, d'une touffe de Valériane rouge ''Centranthus ruber'', dans la garrigue pierreuse, au-dessus du village de la Treille et du quartier des Bellons, à Allauch. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au coeur de l'été, d'une touffe de Lilas d'Espagne en fleurs ou Valériane rouge ''Centranthus ruber'', dans la garrigue pierreuse, au-dessus du village d'Esparron-de-Verdon. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo au mois de mai, d'une touffe de Valériane rouge ''Centranthus ruber'' et de Genêt à balais ''Cytisus scoparius'', dans le Parc naturel régional du Verdon, à Esparron-de-Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où