Thym, Thymus vulgaris




Photo au mois de mail, d'un buisson en fleurs de Thym commun, Thymus vulgaris, sur un vaste plateau de garrigue qui borde le lac de Sainte Croix. Decription du Thym commun.


Le Thym commun "Thymus vulgaris", est un petit arbrisseau aromatique et vivace de la famille des Lamiacées, Lamiaceae. Les fleurs en petites capitules au sommet des tiges, sont blanchâtres à pourpre pâle avec le pétale inférieur trilobé. Le fruit est une capsule renfermant des petites graines. Les feuilles velues, vertes, persistantes et linéaires sont aromatiques. Les tiges verte à rougeâtre sont dressées à étalées. Sa taille varie de 10 à 30 cm. C'est une plante aromatique qui est également importante dans la pharmacopée, elle constitue un anti-infectieux et un stimulant de l'immunité, elle soulage un large panel de pathologies respiratoires. Le Thym commun aime les sols calcaire et pierreux, il fleurit d'avril à juillet dans les prairies, les garrigues, les talus et au bord des chemins.


Photo au mois d'avril, des fleurs de Thym commun, Thymus vulgaris, dans la garrigue, sur les Barres de Saint-Esprit, dans le massif du Garlaban, à Aubagnes. Decription du massif du Garlaban.


D'une superficie d'environ 8000 hectares, Le massif du Garlaban s'étend au sud-est du massif de l'Étoile sur les communes d'Aubagne, de Marseille à la Treille, d'Allauch et de Roquevaire. Si les essences arbustives se compose principalement de Pin d'Alep, de Chêne pubescent et de Chêne vert, ce terrain calcaire est recouvert en majorité de garrigue, résultante des incendies répété qu'a subit le massif du Garlaban. La garrigue est dominé par le Chênes kermès, les Genévriers, le Ciste, le thym, le romarin... Les principaux sommets du Massif du Garlaban sont: la Butte des Pinsots 719 m, le Garlaban 714 m, le Pic du Taoumé 667m, Bau des Gouttes 554m, la Grande Tête Rouge 512m, la Tête Ronde 432m, le Bec Cornu 419m et les Barres Rocheuses du Saint-Esprit 385m. De magnifiques vallons sont nés aux pieds de ces roches calcaires, comme les Vallons de Passe-Temps, de Précatori, des Piches ou des Escaouprès, ils sont surmontés de grottes, les plus célèbres étant la grottes de Manon et du Grosibou. Tous ces noms évocateurs faisaient partie du terrain de jeux des vacances de Marcel Pagnol, qui écrivit: « Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers ».


Photo au mois de mai, d'un buisson de fleurs de Thym commun, Thymus vulgaris, dans la garrigue, au-dessus du lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains dans les Alpes-de-Haute-Provence. Decription du lac d'Esparron.