Photos de la ville de Sélestat




Photo panoramique au mois d'août de la ville de Sélestat capitale de l'Alsace Centrale, vue du Ried au lever du jour, avec le massif des Vosges en fond. Histoire de Sélestat, photos de Sélestat, tourisme à Sélestat.


Sélestat au VIIIe siècle n'était qu'un petit village nommé "Scladistat" "lieu des marécages" et construit autour d'un palais royal carolingien ou le futur empereur Charlemagne s'arrêta en 775 pour y fêter Noël. Au XIe siècle Sélestat commence à prendre de l'ampleur lorsque Hildegarde de Buren, mère du premier des Hohenstaufen, grand-mère de l'empereur Frédéric Barberousse, y fit fonder en 1094, par les moines de Conques, un prieuré dont il reste aujourd'hui l'église Sainte Foy du XIIe siècle. Fortifiée par Frédéric II de Hohenstaufen en 1216 Sélestat obtient le statut de ville libre en 1217, les bourgeois et les commerçants firent construire entre 1220 et 1500 l'église paroissiale Saint-Georges dans un beau style gothique flamboyant. Sélestat devient membre de la Décapole en 1354 avec Munster, Colmar, Turckheim, Kaysersberg, Mulhouse, Obernai, Rosheim, Haguenau et Wissembourg. Rejointes par Seltz vers 1400 et par Landau en 1521, ces villes de la décapole s'engagent à se porter assistance en cas de guerre. En 1521 Sélestat lance une invention qui deviendra mondialement connue, le sapin de Noël, le document prouvant cette événement est exposé à la Bibliothèque Humaniste, dans un livre de comptes datant du 21 décembre 1522 et provenant des archives de la ville. La Renaissance marqua la période glorieuse de Sélestat qui fut l'une des capitale de l'humanisme et son école devint célèbre dans toute l'Europe. Simultanément prise par les Suédois en 1632 et par les troupes françaises de Louis XIII en 1634, Sélestat sera annexée et démantelée de ses fortifications médiévales par Louis XIV comme toutes les autres villes de la Décapole. En 1674 Sélestat est fortifiée par l'ingénieur et maréchal Vauban et l'ingénieur Jacques de Tarade, fortifications qui seront détruites en 1874 par les Allemands.


Photo panoramique au-dessus des toits du coeur historique de Sélestat dominé à droite, par les églises Sainte-Foy et Saint-Georges et à gauche par le temple protestant. Visiter Sélestat, tourisme en Alsace.


Sélestat est ville d'une grande richesse historique et architecturale avec 35 monuments classés dont notamment: l'église Sainte-Foy bâtit au XIIe siècle sur une crypte du XIe siècle, l'église Saint-Georges construite entre 1220 et 1500, l'ancienne église des Récollets XIIIe siècle, la Tour des Sorcière XIIIe-XIVe siècles, la Tour Neuve (ou Tour de l'Horloge) XIIIe et XVIIe siècles, l'Arsenal Sainte-Barbe XVe-XVIe siècles, la Commanderie Saint-Jean et l'ancien Hôtel d'Ebersmunster (Cour des Prélats) XVIe siècle, la Porte de Strasbourg et les anciens Remparts du XVIIe siècle, l'immeuble de la Bibliothèque Humaniste XIXe siècle, le Château d'Eau ou les Bains Municipaux du début XXe siècle... Peu de moyennes villes possèdent un patrimoine aussi riche, la ville de l'humaniste de la Renaissance Beatus Rhenanus est une ville très accueillante et très dynamique avec son Corso Fleuri qui embaume toute la ville de Sélestat au coeur de l'été, ou également dans la période de Noël, toute la cité se mobilise pour des décors et spectacles merveilleux autour de ses sapins géants décorés à l'ancienne.


Photo à la tombée de la nuit des 5 tours et clochers des églises romane Sainte-Foy et gothique Saint-Georges qui dominent le coeur historique de Sélestat, dans le département du Bas-Rhin en Régions Alsace. Histoire de l'Alsace, photos de Sélestat.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Al