Hattonchâtel




Hattonchâtel.


Le village de charme d'Hattonchâtel, dominant la plaine de la Woëvre et le lac de la Madine, dans les couleurs du printemps, avec les mirabelliers en fleurs. A l'époque romaine, Hattonchâtel est déjà un site fortifié et des nécropoles mérovingienne attestent la poursuite de cette occupation. A l'époque carolingienne, au IXe siècle, l'évêque de Verdun Hatton y fait construire son château qu'il appela de son nom "Hattonchâtel". Jusqu'en 1546 les évêques y faisait frapper la monnaie. Plusieurs fois saccagé et brulé au cours de l'histoire la forteresse sera démantelée sur ordre de Richelieu au XVIIe siècle. Hattonchâtel subit également de grave dommage lors de la première Guerre Mondiale et c'est une américaine très fortunée, Miss Belle Skinner, qui va trouvé les fonts, affin de relever Hattonchâtel de ses ruines. En 1973 Vigneulles, Viéville, Gruë, Hattonville, Billy-sous-les-Côtes, Saint-Benoît et Hattonchâtel fusionnent pour former la commune de Vigneulles-les-Hattonchâtel. Le petit village d'Hattonchâtel mériterait sont classement dans les plus beaux villages de France au vue de toutes les richesses architecturales et paysagères dont il dispose. A commencer par le château d'Hattonchâtel IXe-XIIIe-XVe-XVIIIe-XXe siècles, le cloître gothique XVe siècle et la collégiale Saint-Maur de 1328, elle accueille un remarquable retable en pierre sculptée polychrome de 1523, représentant trois épisodes de la Passion, attribué au sculpteur de la Renaissance Ligier Richier, quand aux vitraux du XXe siècle ils sont signé par les ateliers des frères Grüber, artistes et co-fondateur de l'école art nouveau de Nancy, "le châtelet" maison gothique à arcades date du XIVe siècle... et bien d'autres trésors sont à découvrir dans ce majestueux village perché. Les Côtes de Meuse et la plaine de la Woëvre se situent en plein coeur du Parc Naturel Régional de Lorraine. Ses Paysages sont légèrement vallonné et couverts de vergers et de vignes, les mirabelles de Lorraine y sont reines, les très célèbres "fruits d'or" y trouvent ici une terre et un climat idéal pour leurs croissances. Marqué fortement par la "Grande Guerre" cette belle régions de la Lorraine et d'une très grande diversité, tant naturel que architectural. Du plus grand lac de Lorraine, La Madine, en passant par les superbes villages jusqu'aux portes du Verdunois les découvertes s'enchaine plus passionnantes les une que les autres. Europe, France, Lorraine, Meuse, Parc Naturel Régional de Lorraine, Côte de Meuse et Plaine de la Woëvre, Vigneulles-lès-Hattonchâtel, Hattonchâtel, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, photos de la Lorraine, photos du tourisme, photos d'architecture, photos de villes, photos de villages, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, voyage en Lorraine, visite de la Lorraine, nature, architecture, les incontournables, églises, cathédrales, châteaux, ligne Maginot, forts, ouvrages, peintres, écrivains, gastronomie, 14-18, 39-45, l'artisanat, traditions, art, fortifications, édifices religieux et civils, les mines, la belle province, les musées, région Lorraine...


Hattonchâtel sous un ciel d'orage.


Le village d'Hattonchâtel, perché sur sont promontoire à 355m d'altitude, domine la plaine de la Woëvre et le lac de la Madine, en automne sous un ciel d'orage. A l'époque romaine, Hattonchâtel est déjà un site fortifié et des nécropoles mérovingienne attestent la poursuite de cette occupation. A l'époque carolingienne, au IXe siècle, l'évêque de Verdun Hatton y fait construire son château qu'il appela de son nom "Hattonchâtel". Jusqu'en 1546 les évêques y faisait frapper la monnaie. Plusieurs fois saccagé et brulé au cours de l'histoire la forteresse sera démantelée au XVIIe siècle sur ordre de Richelieu. Hattonchâtel subit également de grave dommage lors de la première Guerre Mondiale et c'est une américaine très fortunée, Miss Belle Skinner, qui va trouvé les fonts, affin de relever Hattonchâtel de ses ruines. En 1973 Vigneulles, Viéville, Gruë, Hattonville, Billy-sous-les-Côtes, Saint-Benoît et Hattonchâtel fusionnent pour former la commune de Vigneulles-les-Hattonchâtel. Le petit village d'Hattonchâtel mériterait sont classement dans les plus beaux villages de France au vue de toutes les richesses architecturales et paysagères dont il dispose. A commencer par le château d'Hattonchâtel IXe-XIIIe-XVe-XVIIIe-XXe siècles, le cloître gothique XVe siècle et la collégiale Saint-Maur de 1328, elle accueille un remarquable retable en pierre sculptée polychrome de 1523, représentant trois épisodes de la Passion, attribué au sculpteur de la Renaissance Ligier Richier, quand aux vitraux du XXe siècle ils sont signé par les ateliers des frères Grüber, artistes et co-fondateur de l'école art nouveau de Nancy, "le châtelet" maison gothique à arcades date du XIVe siècle... et bien d'autres trésors sont à découvrir dans ce majestueux village perché. Les Côtes de Meuse et la plaine de la Woëvre se situent en plein coeur du Parc Naturel Régional de Lorraine. Ses Paysages sont légèrement vallonné et couverts de vergers et de vignes, les mirabelles de Lorraine y sont reines, les très célèbres "fruits d'or" y trouvent ici une terre et un climat idéal pour leurs croissances. Marqué fortement par la "Grande Guerre" cette belle régions de la Lorraine et d'une très grande diversité, tant naturel que architectural. Du plus grand lac de Lorraine, La Madine, en passant par les superbes villages jusqu'aux portes du Verdunois les découvertes s'enchaine plus passionnantes les une que les autres. La Meuse est le départements au Nord-Ouest de la région Lorraine, il doit son nom au fleuve qui le traverse. Si le département de la Meuse et connut dans le Monde entier pour ses sites de mémoires, ce département regorge également de villes, villages, châteaux et paysages des plus remarquables. La Lorraine se situe dans le Nord-Est de la France, elle comprend 4 département: la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges. La Lorraine possède un patrimoine naturel, historique et architectural des plus diversifié qui sait formé au fil du temps, de l'âge de pierre il y a 1 million d'année à nos jours, ces trésors de l'histoire sont visible dans tous les musées de la régions qui nous emmènes à l'age de fer, à la période gallo-romaine en passant par la Lorraine mérovingienne et carolingienne aux périodes médiéval. Mais la Lorraine c'est également des villes des villages qui déploient une architecture de la Renaissance au XVIIIe siècle, dominés par des églises et des cathédrales romanes ou gothiques. La Lorraine c'est des grands personnages qui ont marqué l'histoire comme: Jeanne d'Arc, le sculpteur de la Renaissance Ligier Richier, le peintre Georges de La Tour, le président de la République française Raymond Poincaré... mais la Lorraine c'est également ses déchirures, ses douleurs et ses malheurs avec les guerres de 14-18 ou 39-45 ou subsistes de nombreux sites mémoire comme Verdun, Bitche, Saint-Avold... Mais la Lorraine c'est également sa gastronomie avec ses mirabelles, macarons, bergamote de Nancy, confitures, madeleines, sa potée Lorraine, sa tourte, sa tartiflette au munster, son fromage blanc au kirch... et ses vins. Mots clés: Europe, France, Lorraine, Meuse, Parc Naturel Régional de Lorraine, Côte de Meuse et Plaine de la Woëvre, Vigneulle