Ancienne Douane




Photo par une belle journée d'été du Koïfhus XVe siècle, avec la galerie couverte de Géraniums, place de l'Ancienne Douane, dans le coeur historique de Colmar. Alsace photos, photos du Koïfhus à Colmar, visite de Colmar.


Le Koïfhus qui fut l'ancienne douane a été construit entre 1450 et 1480 sur l'emplacement du siège de l'administration financière de Colmar cité en 1370, le rez-de chaussé, servait d'entrepôt et de lieu de taxation des marchandises, quand à l'étage, la grande salle de la Décapole accueillait les réunions des députés des 10 villes libres créées en 1534: Haguenau, Colmar, Wissembourg, Turckheim, Obernai, Kaysersberg, Rosheim, Munster, Sélestat et Mulhouse. Le Koïfhus et un très beau bâtiment qui s'ouvre sur la place de l'Ancienne Douane, la rue des Tanneurs et la Grand'Rue, il est muni d'un escalier à vis, d'une galerie extérieur, de grandes salles, d'un escalier d'honneur, d'un magnifique toit polychrome en tuiles vernissées flanqué de lucarnes et d'un clocheton. Le Koïfhus ou l'Ancienne Douane de Colmar est classé aux Monuments Historiques depuis 1974.


Photo du toit polychrome en tuiles vernissées flanqué d'une lucarne, sur la façade Est du Koïfhus XVe siècle, place de l'Ancienne Douane dans le coeur historique de Colmar. Photo de Colmar, photos du Koïfhus


La place de l'Ancienne Douane, joyau de la cité, est représentative de Colmar au Moyen-âge, on y découvre tout au tour des demeures à pans de bois remarquables, dont le plus ancien bâtiment public de la ville, Le Koïfhus "l'Ancienne Douane" 1480, au centre de la place se trouve la fontaine Schwendi, construite par Auguste Bartholdi en 1898 et les eaux du Gerberbach y coulent au grand jour depuis les travaux de réaménagement de la place en 2004-2005.


Photo de la tour d'escalier, du toit polychrome en tuiles vernissées flanqué d'un clocheton à horloge et une lucarne, sur le Koïfhus XVe siècle, façade Est, place de l'Ancienne Douane à Colmar. Histoire de Colmar, photo du Koïfhus.


Situé au coeur de l'Alsace, Colmar tire ses origines du IXe siècle sous Louis le Pieux, Columbarium (pigeonnier) est alors un domaine appartenant à des souverains carolingiens. Au XIIIe siècle Colmar s'entoure de remparts et devient une ville nommée par Frédéric II de Hohenstaufen, puis Rodolphe 1er de Habsbourg qui va confirmer l'autonomie de la cité impériale. En 1354 va naître la Décapole ralliant les 10 villes impériales d'Alsace: Wissembourg, Rosheim, Sélestat, Obernai, Munster, Mulhouse, Turckheim, Kaysersberg, Colmar et Haguenau. La ville de Colmar va connaître une grande période de prospérité du XIVe au XVIe siècles, avec la construction de nouvelles fortifications, de nombreuses demeures et un accroissement important de sa population. En 1635 la ville est placée sous la protection du roi de France (Guerre de 30 ans). En 1675 Louis XIV va envoyer ses troupes dans Colmar sous le commandement de Louvois puis de Turenne, les fortifications de la ville serons démantelées et les cités de la Décapole seront rattachées à la France. Ce rattachement va faire de Colmar un centre administratif ou va s'installer le Conseil souverain d'Alsace en 1698. A la Révolution la ville devient le chef-lieu du Haut-Rhin. Le XVIIIe siècle va voir s'étendre la ville grâce à l'extension des faubourgs et la venue de l'industrie du textile. Lors de l'annexion par l'Allemagne en 1870, la ville va commencer de nouveaux grand travaux et la population va doubler, l'urbanisme va se développer, des nouveaux quartiers vont naître et de nouvelles industries vont voir le jours. Malgré les dures combats de la "poche de Colmar" lors de la Seconde Guerre mondiale, le centre historique fut épargné. Aujourd'hui, la très belle ville de Colmar fait partie des sites les plus visités d'Alsace. Colmar est un condensé de l'Alsace dans ce qu'elle a de plus typique avec ses quartiers pittoresques, Musées, maisons à colombages, édifices religieux, vieille ville, Petite Venise, quartier des Tanneurs... classée ville fleurie "quatre fleurs" depuis 1984, Colmar est une ville accueillante et généreuse, haute en couleurs, qui possède un riche passé historique dont son patrimoine architectural en est un témoin fort.


Photo du toit polychrome en tuiles vernissées flanqué d'un clocheton à horloge et de 2 lucarnes, sur la façade Sud de l'Ancienne Douane ''le Koïfhus'' XVe siècle, rue des Tanneurs, dans le centre ville de Colmar.


Colmar est la capitale des vins d'Alsace mais la ville offre également un coeur historique médiéval de toute beauté ou se croises des maisons à colombages plus remarquables les unes que les autres, des canaux traversant la cité, un centre-ville majestueusement fleuri, une richesse patrimoniale des plus remarquables. Colmar rend également un grand hommage avec ses statues ou Musées dédiés à ses illustres personnages comme Martin Schongauer, l'amiral Armand-Joseph Bruat, le général d'Empire Jean Rapp, Frédéric Auguste Bartholdi créateur de la statue de la Liberté à New York, Jean-Jacques Waltz dit "Hansi"... Colmar est une ville qui respire les traditions, la culture alsacienne et elle bénéficie d'un authentique charme avec son architecture médiévale.


Photo en gros plan du clochet