Photos d'Ingwiller




Photo au printemps au-dessus de la petite ville d'Ingwiller ceinturé de prairies et de vergers, à la porte du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Histoire du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, photos d'Ingwiller, tourisme en Alsace.


Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord se situe dans les départements du Bas-Rhin et de la Moselle, créé le 30 décembre 1975, il regroupe 113 communes sur une surface de 130.500 hectares dont 83 000 hectares de milieux naturel: étangs, tourbières, vergers, rochers, forêts de résineux, de feuillus ou mixte, sont point culminant et de 581 mètres au Grand Wintersberg à Niederbronn-les-Bains. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également 2 600 km de sentiers balisés pour les balades en VTT ou les randonnées pédestres, ils sont entretenus en grande partie par le Club Vosgiens. Ce magnifique parc accueil plus d'une trentaine de châteaux forts médiévaux dominants les pitons et rochers escarpés des Vosges du Nord, mais également 22 musées, 113 monuments historiques, 4 grands ouvrages de la Ligne Maginot et de nombreux sites archéologiques. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est classé par l'UNESCO "Réserve Mondiale de la Biosphère" et a obtenu le prix Eden "Destination touristique européenne d'excellence".


Photo au mois de mai dans les prairies et les vergers qui surplombe Ingwiller dominé par l'église protestante et son beau clocher-choeur roman du XIIe siècle, dans le département du Bas-Rhin en Alsace. Histoire de l'Alsace, photos d'Ingwiller.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo au mois de juillet de de l'Hôtel de Ville d'Ingwiller construit dans un style néo-classique en 1825, rue du Général Goureau, dans le coeur historique de la ville. Tourisme en Alsace, histoire d'Ingwiller.


La petite ville d'Ingwiller fait partie du canton de Bouxwiller dans l'arrondissement de Saverne, au nord du département du Bas-Rhin en Région Alsace. Les vestiges gallo-romain découverts sur le ban communal attestent d'une présence humaine très ancienne. Mais la première mention d'Ingwiller apparaît en 742 dans le recueil des chartes de l'abbaye de Wissembourg. Au IXe siècle la cité est aux mains de Lothaire II et à partir du XIIIe siècle aux Lichtenberg qui vont l'élevée en 1343 au rang de Ville. À l'extinction de la lignée mâle des Lichtenberg en 1480, la ville passe aux seigneurs Deux-Ponts-Bitche qui vont la garder jusqu'en 1570 où le comté repasse à la lignée des Hanau-Lichtenberg. Ingwiller est alors élevée au rang de chef-lieu d'un bailliage qui englobe une vingtaine de villages. La Guerre de Trente ans va profondément toucher la ville et en 1633 le Comte de Hanau-Lichtenberg se mettra sous la protection de la France. Jusqu'à la fin du XIXe siècle la ville est essentiellement rurale et artisanale, après l'arrivée des lignes de chemin de fer reliant Strasbourg à Sarreguemines et Saverne à Haguenau Ingwiller s'industrialise avec la venue d'une manufacture de chaussures, d'une fabrique de thermomètres et d'une usine d'appareils de chauffage et de cuisinières. Épargnée à la Première Guerre Mondiale, la ville est en partie détruite lors de la Deuxième Guerre Mondiale, bombardée en 1940 par l'aviation allemande puis occupée par la Wehrmacht. Ingwiller ne sera libérée que le le 28 novembre 1944 par des éléments de la 45ème Division d'Infanterie américaine. Située à l'entrée du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, Ingwiller est aujourd'hui une charmante petite ville traversée par la Moder, une porte ouverte pour découvrir de remarquables châteaux forts et des espaces naturels remarquables.


Photo de l'église protestante d'Ingwilleret son clocher-choeur roman du XIIe siècle, elle abrite une chaire Renaissance en grès des Vosges de 1617. Tourisme en Alsace, photos d'Ingwiller, visiter Ingwiller.


Ingwiller est une petite ville ceinturé de prairies et de vergers, à la porte du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Si la cité a conservé une petite partie de ses remparts du XIVe siècle, son patrimoine bâtit comprend une église protestante qui est flanquée d'un superbe clocher-choeur roman du XIIe siècle, ce choeur-halle vouté donne sur une nef plafonnée en bois qui accueille une chaire Renaissance en grès des Vosges sculptée de 1617 et un orgue de tribune Muhleisen de 1966. L'église catholique est dédiée à Sainte Madeleine, elle a été élevée en 1892 dans un style néo-renaissance, elle abrite de remarquables fonts baptismaux en grès sculpté du XVe siècle et un orgue de tribune de 1829 réalisé par les facteurs Conrad et Théodor Sauer. Ingwiller comprend également une magnifique synagogue construite en 1822 à l'emplacement de l'ancien château des Hanau-Lichtenberg. À côté se trouve les ancienne dépendance du château du XVe siècle remaniées aux XVIIIe et XIXe siècles. Autre bâtiment du XVIIIe siècle, l'ancienne maison du bailli dans la rue de l'Étoile. Très peux de maisons ont survécus au divers conflits de l'histoire, pour l'essentiel les plus remarquables sont datées des XVIIIe et XIXe siècles. Mais Ingwiller reste un beau point de départ pour de belles découvertes du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et du château de Lichtenberg à côté.


© 2010