Photos du cloître du Mont Sainte-Odile




Photo panoramique au mois de juillet de la cour du cloître au monastère du Mont Sainte-Odile, avec ses plates-bandes fleuries et la statue de Sainte Odile. Photos du Mont Sainte-Odile sur le ban communal de Ottrott dans le Bas-Rhin.


Le monastère du Mont Sainte-Odile à vue le jour sur un site occupé dès l'époque celtique, l'Altitona. Au VIIe siècle le duc mérovingien Etichon règne sur l'Alsace, sa femme, Bereswinde lui donne un enfant premier-né, une fille aveugle, Odile. Rejetée par son père, la fillette est élevée dans un couvent, elle y reçoit le baptême et elle y guérie de sa cécité. Odile revient en Alsace, elle reçoit de son père le Hohenbourg et y érige un monastère qui devient très florissant. Après la mort de Odile et sa canonisation, l'abbaye de Hohenbourg va se développer et deviendra le principal pèlerinage alsacien. Il atteint sont plus grand rayonnement au XIIe siècle, sous la direction des abbesses Relinde et Herrade. L'Abbesse Herrade de Landbderg y compose aux environs de 1195 le "Hortus Deliciarum", "jardin des délices", sorte de florilège, un des plus beaux manuscrits de l'occident chrétien dont l'original sera, malheureusement, la proie des flammes au siège de Strasbourg en 1870. Sainte Odile a été canonisée au XIe siècle par le pape alsacien Léon IX et déclarée Sainte Patronne de l'Alsace par le pape Pie XII en 1946. Le Mont Sainte-Odile est ceinturé par l'enceinte mégalithique du Mur Païen et il domine la plaine d'Alsace à 764 mètres d'altitude. Le monastère de Sainte Odile est un haut-lieu de pèlerinage en Alsace accueillant près de 2 000 000 de visiteurs par an, il est classé aux Monuments Historiques depuis 1840.


Photo du jardin du cloître, au monastère du Mont Sainte-Odile, par une belle journée d'été, avec ses plates-bandes fleuries et la statue en grès de Sainte Odile au centre. Histoire de l'Alsace fleurie, photos du Mont Saint-Odile.


L'Alsace est connue au-delà de nos frontières pour l'extraordinaire qualité de son fleurissement. A partir du début du printemps toute la Région se mobilise, les pouvoirs publics comme les particuliers, les Alsaciens ont à coeur de fleurir et d'embellir leurs villes, villages, maisons ou fermes, balcons, fenêtres, jardins et parcs... Si la plante typique de la flore ornementale alsacienne est le Géranium pelargonium ou Géranium bec de Cigogne, il n'est qu'une des centaines d'espèces qui fleurissent dans nos cités, on le mélange d'ailleurs très souvent à des Surfinias et des Bidens. Les Narcisses, Magnolia, Forsythia ou la Pâquerette "Bellis perennis", la Primevère des jardins... ouvrent le bal relayées par les Giroflées, les Tulipes, les Jacinthes d'Orient, les Renoncules multicolores, les violettes, les roses... un mélange subtil de couleurs et de senteurs embaume l'Alsace au printemps, en été et en automne, suivis de l'hiver avec son cortège de Gui, sapin de Noël, Pensées, Cinéraires, Callunas...


Photo du couloir des chapelles dans la galerie intérieur du cloître, au monastère du Mont Sainte-Odile, avec ses fresques du XXe siècle réalisées par Robert Gall, entre la chapelle Sainte Odile et la basilique. Photos du Mont Sainte-Odile.



Photo au mois de septembre de la cour du cloître, au monastère du Mont Sainte-Odile, avec la statue de Sainte Odile qui trône au centre. Description du Mont Sainte-Odile.


Le Mont Sainte-Odile est un haut-lieu spirituel d'Alsace, il accueille visiteurs et pèlerins dans un merveilleux cadre monastique, offrant sur ses terrasses un panorama extraordinaire sur la plaine d'Alsace et les Vosges, des chemins balisés font découvrir un environnement naturel et archéologique exceptionnel. Le Mont Sainte-Odile c'est un lieux de prière, de méditation, de rencontre, de partage où on peut séjourner seul ou en groupe, le monastère est doté de chambres, d'un restaurant et de salles de séminaires.


Photo à la fin de l'été de la cour du cloître baignée par une belle lumière du soir, au monastère du Mont Sainte-Odile. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo en été de la cour du cloître en fleurs, dominée sur son socle par la statue de Sainte Odile, au monastère du Mont Sainte-Odile.



Photo en demi contre-jour de la statue de Sainte Odile, dans la cour du cloître du monastère du Mont Sainte-Odile.



Photo en gros plan de la statue en grès des Vosges de Sainte Odile, dans la cour du cloître du Mont Sainte-Odile. Histoire de Sainte Odile.


Odile est née vers 662 sur un site occupé dès l'époque celtique, l'Altitona, au VIIe siècle le duc mérovingien Etichon-Adalric règne sur l'Alsace, sa femme, Bereswinde lui donne un enfant premier-né, une fille aveugle, Odile. Elle sera rejetée par son père, la fillette est élevée dans le couvent de Palme, elle y reçoit le baptême par Saint Erhard évêque de Ratisbonne et y guérie de sa cécité. Odile revient en Alsace, elle reçoit de son père le Hohenbourg et y érige un monastère vers 700 qui devient très vite florissant, aussi elle en fait construire un second appelé "Niedermünster" ou "monastère d'en bas", environ 20 an plus tard Odile meurt. Sainte Odile a été canonisée au XIe siècle par le pape alsacien Léon IX et déclarée Sainte Patronne de l'Alsace par le pape Pie XII en 1946. Lieu de pèlerinage accueillant près de 2 000 000 de visiteurs par an, le Mont Sainte-Odile domine la plaine d'Alsace et surplombe le Mur Païen. Sainte Odile est notamment sollicitée pour les maladies des yeux, elle est représentée très souvent portant le livre de la règle des moines et des moniales sur lequel est posés des yeux ouverts.


© 2010