Photos de la source Sainte-Pétronille à Avolsheim




Photo de l'édicule en pierre de grès des Vosges construit au XVIIIe siècle renfermant la source miraculeuse de Sainte-Pétronille d'Avolsheim, à 50 mètres de l'église Saint-Pierre dite ''Dompeter''. Photos d'Avolsheim, histoire d'Avolsheim.


Avolsheim est une des plus petites communes du Bas-Rhin, néanmoins elle est le berceau du christianisme en Alsace. Adossé au vignoble de la colline Oberberg et traversé par les eaux de la Bruche, le village d'Avolsheim a su conserver un riche patrimoine religieux à l'image de la chapelle Saint-Ulrich Xe siècle ou l'église du Dompter XIe siècle et l'église Saint-Materne XXe siècle. Avolsheim est un haut lieux de pèlerinage sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, la source Sainte-Pétronille était réputée dès le Moyen Âge pour avoir des vertus bienfaisantes dans le traitement des fièvres et de la stérilité. Autre lieux de recueillement à Avolsheim, la grotte Notre-Dame de Lourdes à deux pas du Dompeter. Le village d'Avolsheim possède également un beau patrimoine publique avec de belles places et ruelles à l'ombre des demeures à pans de bois des XVIIIe et XIXe siècles.


Détail de l'inscription gravée dans le grès des Vosges à l'entrée de l'édicule en pierres construit au XVIIIe siècle renfermant la source miraculeuse de Sainte-Pétronille d'Avolsheim.



Photo de l'entrée à la source Sainte-Pétronille à Avolsheim, elle abritait autrefois, dans une niche, la statue de la sainte.



Photo à l'intérieur de l'édicule du XVIIIe siècle qui protège la source miraculeuse de Sainte-Pétronille, dans la campagne du village d'Avolsheim. Photos d'Avolsheim, histoire des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, pèlerinage en Alsace.


Saint Jacques le Majeur est l'un des douze apôtres, fils de Zébédée et de Salomé et frère de Saint Jean avec qui il pêché sur le lac de Tibériade. Il est témoin, avec Pierre et Jean, de miracles et de la Transfiguration ainsi que la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Après la mort de Jésus, Saint Jacques le Majeur est témoin de la troisième apparition du Christ, sur les bords du lac de Tibériade lors de la pêche miraculeuse. Saint Jacques le Majeur fut décapité à Jérusalem en l'an 44, la légende à fait de lui l'apôtre de l'Espagne. La tradition veut que les compagnons de Saint Jacques auraient pris un bateau avec ses reliques pour les enterrer en Espagne. Ils arrivèrent sur une plage de Galice, près de la ville d'Iria Flavia, son corps fut mis en terre dans un "compostum" un cimetière, en 813 un ermite du nom de Pelayo, fut guidé par une étoile surnaturelle jusqu'à l'endroit de la sépulture, appelé campus "stellae" champ de l'étoile, ce qui a donné le mot Compostelle. Le roi Alphonse II sous l'épiscopat de l'évêque Teodemir fit construire une église à côté du tombeau, c'est ainsi que naquit Saint-Jacques-de-Compostelle. Le culte de Saint Jacques le Majeur est très local au IXe siècle, mais la ville de Compostelle va prendre de l'ampleur ou une cathédrale y est érigée. Au Xe siècle la réputation du culte dépasse les frontières et L'évêque Godescalc du Puy-en-Velay se rend à Compostelle en 950, suite à quoi en 1079, la première voie sur le chemin de Compostelle est née en France. Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, sont composés aujourd'hui de plusieurs itinéraires en Espagne et en France, ils ont été déclarés en 1987 "Premier itinéraire culturel" par le Conseil de l'Europe, en 1989 le pape Jean-Paul II rassembla 500 000 jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Saint-Jacques-de-Compostelle. le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Alsace part de Wissembourg et traverse notamment les villes, villages et sites de: Hunspach, Surbourg, Walbourg et Haguenau au Nord, la ville de Strasbourg et la route des vins d'Alsace avec Avolsheim, Molsheim, Rosheim, Obernai, le Mont Sainte-Odile, Barr, Andlau, Epfig, Dambach-la-Ville, Scherwiller, Châtenois, Kintzheim, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr, Kaysersberg, Niedermorschwihr, Turckheim, Eguisheim, Rouffach, Soultzmatt, Guebwiller, Jungholtz, Thann, Leimbach et Bellemagny dans le Sundgau.


Photo en gros plan de la source miraculeuse de Sainte-Pétronille, protégée d'un grillage, dans l'édicule en pierre de grès des Vosges bâti à l'extérieur du village d'Avolsheim en Alsace. Histoire de la source Sainte-Pétronille d'Avolsheim.


La source Sainte-Pétronille se trouve sur la route des vins d'Alsace, à l'extérieur du village d'Avolsheim, toute proche de l'église Saint-Pierre dite "le Dompeter", elle a été protégé par un édicule en pierre au XVIIIe siècle. Il a été attribué à l'eau de cette source des vertus bienfaisantes dans le traitement des fièvres et de la stérilité, elle doit son nom à un sarcophage qui se trouvait autrefois au Dompeter et qui aurait servi de sépulture à Sainte-Pétronille, fille spirituelle de l'apôtre Saint Pierre. La source Sainte-Pétronille fait partie des lieux de pèlerinage d'Avolsheim, sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.


© 2010