Soultzmatt




Photo panoramique en été de la cité viticole de Soultzmatt, sur la route des vins, dans le département du Haut-Rhin en Région Alsace. Photos de Soultzmatt, histoire de l'Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo par une belle journée du mois de juillet au-dessus du village de Soultzmatt, sur les coteaux couverts de vignes de la route des vins d'Alsace. Photos de Soultzmatt, histoire de la route des vins d''Alsace.


La Route des Vins d'Alsace s'étend de Marlenheim dans le Bas-Rhin jusqu'à Thann au Sud du Haut-Rhin, sans oublier le Pays Viticole de Cleebourg au Nord de l'Alsace qui vaut le déplacement. Parcouru par des millions de visiteurs chaque année, la Route des Vins d'Alsace est la plus vieille route des vins de France. Créée en 1953, elle comprend une centaine de villes et villages de charmes blottis sur les contreforts Vosgiens. Le vignoble alsacien et dominé sur ses 170 km par des châteaux médiévaux aussi illustres que remarquables, il accueil des musées du patrimoine ou du vin comme l'Ecomusée d'Ungersheim, le Musée du Pain d'épices Lips à Gertwiller, le Musée Régional du Vignoble et des Vins d'Alsace à Kientzheim, le Musée Westercamp à Wissembourg qui est consacré en grande partie à l'histoire du vin, ou le Musée de la Folie Marco à Barr... De plus, la Route des Vins d'Alsace possède de très beaux chemins de découvertes tant sur le patrimoine culturel que naturel sur les pentes des collines calcaires. Forte de ses grands crues classée, ses vendanges tardives, Crémant d'Alsace et ses 7 cépages réputées: le Sylvaner, le Pinot Blanc, Le Riesling, le Muscat d'Alsace, le Pinot Gris (ancien Tokay Pinot Gris), le Gewurtztraminer et le Pinot noir, la Route des Vins d'Alsace est une invitation à la dégustation, dans ses caves à vins historiques ou lors des fêtes folkloriques animées tout au long de l'année.


Photo au-dessus du village de Soultzmatt, par une belle journée d'été, dans la Vallée Noble, sur la route des vins d'Alsace. Photos de Soultzmatt, histoire de Soultzmatt, photos de la route des vins d''Alsace.


Le site de Soultzmatt est occupé dès l'époque néolithique, puis romaine, son nom peut provenir d'une source salé, coulant dans la prairie "Sulz" sel, "Matte" prairie. Soultzmatt est citée dès 1044 dans une charte émanant de la cour épiscopale appartenant en fief par le chanoine strasbourgeois Hunfridus de Wülflingen. Au Moyen Âge, Soultzmatt appartient au Haut Mundat des évêques de Strasbourg. Soultzmatt est alors le centre de la Talgemeinde, communauté réunissant les localités de la vallée de l'Ohmbach. De nombreuses familles nobles habitent le village, d'où son nom de "Vallis Praenobilis", la "Vallée Noble", témoin de se passé, le château de Wagenbourg, seul rescapé des sept châteaux existant. La vallée a beaucoup souffert vers 1298, lors de la guerre opposant l'empereur Adolphe de Nassau au duc Albert Ier, fils de Rodolphe de Habsbourg, puis par les paysans du Sundgau emmenés par Thiébaut de Ferrette qui se rangèrent au côté d'Adolphe de Nassau. Ensuite Soultzmatt est pillée et incendiée successivement en 1375 par les Anglais, en 1444 par les Armagnacs, en 1571 par les Navarrais, puis par les Suédois lors de la guerre de Trente Ans et en 1676 par les troupes de Turenne. Après la Révolution, les villages de la Talgemeinde obtiennent le statut de commune tandis que le hameau de Wintzfelden reste rattaché à Soultzmatt. Les deux guerres mondiales 14-18 et 39-45 épargnerons relativement le village de Soultzmatt excepté les incorporés de forces et les déportations. Située au coeur du vignoble alsacien, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges, Soultzmatt offre aujourd'hui un point de départ pour de belles découvertes historiques et naturels.


Photo de l'église Saint-Sébastien à Soultzmatt, sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, dans la Vallée Noble du parc naturel régional des Ballons des Vosges. Photos de Soultzmatt, histoire de l'église Saint-Sébastien de Soultzmatt.


L'église Saint-Sébastien de Soultzmatt a été construite au XIIe siècle alors dépendante du Haut Mundat appartenant aux évêques de Strasbourg. La première église de Soultzmatt citée dès le VIIIe siècle était dédiée à saint Grégoire, elle est placée sous le patronage de Saint Sébastien à partir de 1309. Érigé vers 1130, le clocher est un bel exemple de l'art roman en Alsace, il est muni de trois étages de baies à trois ou quatre arcs en plein-cintre qui reposent sur deux ou trois colonnettes. L'église Saint-Sébastien fut maintes fois remaniée au fil du temps, elle épouse les styles roman, gothique et baroque. De plan basilical elle comprend une triple nef avec un vaisseau central séparé de la collatérale Nord par des arcades romanes en plein cintre reposants sur des colonnes rondes à chapiteaux cubiques, côté Sud les arcades sont gothiques en arc brisé et le plafond est voûté sur croisés d'ogives. Le choeur de l'église Saint-Sébastien est de style baroque comme la majorité du mobilier hormis les sarcophages des VIe et XIIe siècles et le monument funéraire en grès jaune du XVe siècle. L'orgue de tribune a été réalisé par le facteur Callinet en 1837.


Photo de la mairie construite au début du XXe siècle, place du Général de Gaulle à Soultzmatt, sur la route des vins d'Alsace. Photos de Soultzmatt, histoire de la mairie de Soultzmatt.


La mairie du village de Soultzmatt a été construite entre 1912 ou 1913 au cours du mandat de Charles Héberlé. Le bâtiment de style néo-classique se trouve au centre du village, sur la place du Général de Gaulle. L'immeuble se compose de trois étages surmontés d'une tour beffroi qui comprend un clocheton et une horloge.


Photo par une belle journée d'été de la chapelle Notre-Dame du Schaefertal à Soultzmatt, avec sa vaste façade surmontée d'un clocher à bulbe. Photos de Soultzmatt, histoire de la chapelle Notre-Dame du Schaefertal à Soultzmatt.


La Chapelle Sainte-Marie dite chapelle du Schaefertal ou chapelle du Val du Pâtre est mentionnées dès le XIIIe siècle, elle a été construite à l'emplacement d'un ancien ermitage de l'époque mérovingienne. La chapelle dédiée à la Sainte Vierge devient un lieu de pèlerinage très fréquenté à partir du XIVe siècle. La partie la plus ancienne de l'édifice est la sacristie de style romane, de nombreux travaux furent réalisés dont l'agrandissement de la chapelle dans le style gothique en 1511, puis la nef est agrandie en 1594 et à nouveau en 1745. Les vitraux du XIXe siècle ont été réalisés par le maître verrier Weckerlin, les fresques dans les embrasures des fenêtres dates du XVIIe siècle. La chapelle est surmontée d'un clocheton à bulbe caractéristique du baroque allemand. Un sentier forestier jalonné d'un Chemin de Croix relit Soultzmatt au Schaefertal depuis 1867. La Chapelle Sainte-Marie est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1987.


Photo à l'intérieur de la chapelle Notre-Dame du Schaefertal à Soultzmatt, sur les chemins de Compostelle. Photos de Soultzmatt, photos de la chapelle Notre-Dame du Schaefertal à Soultzmatt, histoire des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.


Saint Jacques le Majeur est l'un des douze apôtres, fils de Zébédée et de Salomé et frère de Saint Jean avec qui il pêché sur le lac de Tibériade. Il est témoin, avec Pierre et Jean, de miracles et de la Transfiguration ainsi que la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Après la mort de Jésus, Saint Jacques le Majeur est témoin de la troisième apparition du Christ, sur les bords du lac de Tibériade lors de la pêche miraculeuse. Saint Jacques le Majeur fut décapité à Jérusalem en l'an 44, la légende à fait de lui l'apôtre de l'Espagne. La tradition veut que les compagnons de Saint Jacques auraient pris un bateau avec ses reliques pour les enterrer en Espagne. Ils arrivèrent sur une plage de Galice, près de la ville d'Iria Flavia, son corps fut mis en terre dans un "compostum" un cimetière, en 813 un ermite du nom de Pelayo, fut guidé par une étoile surnaturelle jusqu'à l'endroit de la sépulture, appelé campus "stellae" champ de l'étoile, ce qui a donné le mot Compostelle. Le roi Alphonse II sous l'épiscopat de l'évêque Teodemir fit construire une église à côté du tombeau, c'est ainsi que naquit Saint-Jacques-de-Compostelle. Le culte de Saint Jacques le Majeur est très local au IXe siècle, mais la ville de Compostelle va prendre de l'ampleur ou une cathédrale y est érigée. Au Xe siècle la réputation du culte dépasse les frontières et L'évêque Godescalc du Puy-en-Velay se rend à Compostelle en 950, suite à quoi en 1079, la première voie sur le chemin de Compostelle est née en France. Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, sont composés aujourd'hui de plusieurs itinéraires en Espagne et en France, ils ont été déclarés en 1987 "Premier itinéraire culturel" par le Conseil de l'Europe, en 1989 le pape Jean-Paul II rassembla 500 000 jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Saint-Jacques-de-Compostelle. le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Alsace part de Wissembourg et traverse notamment les villes, villages et sites de: Hunspach, Surbourg, Walbourg et Haguenau au Nord, la ville de Strasbourg et la route des vins d'Alsace avec Avolsheim, Molsheim, Rosheim, Obernai, le Mont Sainte-Odile, Barr, Andlau, Epfig, Dambach-la-Ville, Scherwiller, Châtenois, Kintzheim, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr, Kaysersberg, Niedermorschwihr, Turckheim, Eguisheim, Rouffach, Soultzmatt, Guebwiller, Jungholtz, Thann, Leimbach et Bellemagny dans le Sundgau.


© 2010