Photos de la chapelle de la Vierge




Photo de la chapelle de la Vierge douloureuse avec le Saint Sépulcre et l'escalier d'accès à une tourelle latérale de la collégiale Saint-Florent à Niederhaslach, dans la Vallée de la Hasel. Histoire de la Collégiale Saint-Florent de Niederhaslach.


La collégiale Saint-Florent de Niederhaslach est un chef-d'oeuvre de l'architecture gothique en Alsace. A l'origine elle dépendait de l'abbaye de Haslach fondée au VIIe siècle par Florent un ermite venu d'Irlande. Au XIe siècle les moines de l'abbatiale sont remplacés par les chanoines qui en font une collégiale. L'édifice est reconstruit en grès des Vosges au XIIIe siècle, la tour-clocher-porche est munie d'un magnifique portail sculpté surmonté d'une rosace. Cette tour d'une hauteur de 42 mètre est surmontée d'une galerie et de deux tourelles. Les faces Sud et Nord comme l'abside sont renforcés par des contreforts décorés de belles gargouilles. La collégiale Saint-Florent a subi de graves dommages lors de la Guerre des paysans en 1525 et en 1633 par les Suédois à la guerre de Trente Ans, elle fut partiellement restaurée au cour du XVIIe siècle. Les gros travaux de restaurations se sont déroulés entre 1853 et 1887, sous la direction de l'architecte des Monuments Historiques, Émile Boeswillwald. La collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, aujourd'hui église paroissiale Saint-Jean-Baptiste est classée aux Monuments Historiques depuis 1846.


Photo de l'ensemble de la chapelle de la Vierge douloureuse, à l'intérieur de la collégiale Saint-Florent à Niederhaslach, dans la Vallée de la Hasel. Visiter la Collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, photos de de Niederhaslach, tourisme Alsace.


L'intérieur de la collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, aujourd'hui église paroissiale Saint-Jean-Baptiste est muni d'un triple vaisseau à 6 travées qui comprend une nef centrale séparée des collatéraux par des arcades en plein cintre posées sur des colonnes en grès des Vosges. la triple nef est voûtée sur croisée d'ogives, elle accueille un mobilier comprenant un orgue Rinkenbach de 1903, un Chemin de Croix du XIXe siècle et une chaire à prêcher néo-gothique. La rosace de la nef centrale date de 1325 et les vitraux des collatéraux remontent aux XIIIe et XIVe siècles, ils illustrent la vie du Christ, de Marie et des Saints ainsi que le combat des vertus contre les vices et le martyr des 12 apôtres. Quand au baptistère en grès des Vosges du XIIIe siècle, il se situe dans le narthex à gauche de l'entrée. Deux autels secondaires du XVIIIe siècle se trouvent dans les collatéraux, côté Sud dédié à Saint Jean-Baptiste et côté Nord consacré à la guérison de Sainte Rathilde par Saint Florent. La collégiale Saint-Florent comprend également deux chapelles, une au Nord dédiée à Saint Joseph avec un autel du XIXe siècle, l'autre au Sud dédiée à la Vierge Marie. Dans la chapelle de la Vierge du XIVe siècle se trouve la pierre tombale de l'architecte Gerlach 1330, également le Saint Sépulcre avec un Chris gisant du XIVe siècle. La chapelle de la Vierge accueille également une statue polychrome de Saint Ignace à côté du Christ en Croix et l'autel secondaire est dédié à la Pietà ou Vierge de pitié avec de part et d'autre, les statues de Saint François d'Assise et de Sainte Élisabeth de Hongrie. L'abside de la collégiale Saint-Florent comprend un avant choeur de trois travées destiné aux chanoines, il est illuminé par un lustre remarquable avec Notre-Dame des lumières. Les stalles, lutrins et boiseries qui le compose ont été réalisés en 1691 par Dominique Stoll de Rosheim, les statues du Sacré Coeur de Jésus et de Marie trônent à l'entrée. Le choeur de l'édifice est illuminé par des vitraux du XIIIe siècle, il abrite la tombe de l'évêque Rachio et juste au-dessus, dans la niche, se trouve la châsse reliquaire en cuivre doré de Saint Florent qui date de 1716. Un crucifix de 1740 se trouve également dans le choeur, il est entouré des statues de Saint Jean l'Évangéliste avec l'aigle et de Saint Jean-Baptiste avec l'agneau. La collégiale Saint-Florent dispose également de 3 très belles statues de processions dorées du XIXe siècle: l'Immaculée conception, l'éducation de Marie par Sainte Anne et Saint Florent.


Photo de l'ensemble de la chapelle de la Vierge douloureuse, dans la collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, avec en premier plan le Christ en Croix et la statue polychrome de Saint Ignace. Photos de la Collégiale Saint-Florent de Niederhaslach.



Photo du calvaire et de la statue polychrome de Saint Ignace, dans la chapelle de la Vierge douloureuse, à l'intérieur de la collégiale Saint-Florent de Niederhaslach. Photos de la Collégiale Saint-Florent de Niederhaslach.



Photo de la statue polychrome de Saint Ignace, dans la chapelle de la Vierge douloureuse, à l'intérieur de la collégiale Saint-Florent de Niederhaslach. Photos de la Collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, histoire de Saint Ignace de Loyola.


Iñigo López de Loyola, francisé en Ignace de Loyola est né en 1491 à Azpeitia dans le Pays basque espagnol. Ignace de Loyola est un ancien militaire blessé à la guerre, resté handicapé il se retire dans une retraite mystique et fonde avec sept compagnons un groupe qui se met au service du pape en 1534, Paul III le transforma en ordre des Jésuites en 1540. Ignace est mort à Rome le 31 juillet 1556 à 64 ans, il est béatifié par Paul V le 19 avril 1609 et canonisé par Grégoire XV le 12 mars 1622. Saint Ignace de Loyola est l'auteur du guide de méditations systématiques "les Exercices spirituels". Saint Ignace est invoqué contre l'épilepsie, les