Photos panoramiques de Krautergersheim




Photo panoramique verticale du calvaire de 1830, dans le centre du village de Krautergersheim, capitale de la choucroute. Histoire de Krautergersheim, tourisme en Centre Alsace, photos des calvaires de krautergersheim.


Les vestiges de civilisation romaine et des tombes mérovingiennes attestent de l'occupation ancienne du site de Krautergersheim. La première mention écrite date de 735, elle confirme des possessions dans le village alors nommé Ercatifelsheim de l'abbaye de Murbach. D'autres actes écrits comprennent les possessions du couvent du Hohenbourg en 1050 et de l'abbaye de Baumgarten en 1181. Le village prend le nom de Krautergersheim en 1520. La fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle marquent les heures noir de Krautergersheim, les différents conflits vont mètres le village à sac jusqu'au traité de Westphalie le 24 octobre 1648 qui met un terme à la guerre de Trente Ans. Le XVIIIe siècle marque le renouveau du village, moulins, choucrouteries et exploitations agricoles vont faire se repeupler Krautergersheim. Aujourd'hui Krautergersheim est la capitale alsacienne de la choucroute, le village est situé dans l'arrondissement de Sélestat-Erstein et fait partie du canton d'Obernai. Krautergersheim possède de très beaux édifices comme "La Laube" (mairie) du XVIe siècle, la chapelle centrale construite au XVIe siècle, le moulin de 1713, l'église Saint-Epvre 1815, de nombreuse maisons alsaciennes à pans de bois du XVIIIe siècle et bien sur 14 calvaires plus remarquables les uns que les autres autour et dans le village.


Photo panoramique verticale dans la neige du calvaire de l'Immaculée Conception, à Krautergersheim, direction Innenheim, il a été réalisé par Cyriaque Stoeffler et son épouse Elisabeth Lutz en 1877 et porte un Christ en croix et la Vierge Marie.



Photo panoramique de l'ensemble de la nef de l'église Saint-Epvre de krautergersheim construite au XIXe siècle, avec sur les côtés un chemin de croix de 1832. Histoire de l'église Saint-Epvre de krautergersheim, photos de krautergersheim.


L'église Saint-Epvre de krautergersheim a été construite en 1815, elle comprend une vaste nef unique munie d'une très belle chaire en bois de style baroque et de deux autels secondaires, un dédié à la Vierge à l'Enfant et l'autre au Christ en Croix, sur le plafond figure une belle illustration de l'Assomption de la Vierge Marie. La nef est également décorée d'un superbe Chemin de Croix de 1832 et d'un grand Christ en Croix. l'orgue des ateliers Stiehr-Mockers a été réalisé en 1861, il se situe sur la tribune au-dessus du narthex. Le narthex de l'église Saint-Epvre accueil un tableau de la Vierge de la Passion "Notre Dame du Perpétuel Secours" et deux statues en bois polychrome de Saint Antoine de Padoue et de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (ou de Lisieux). Le choeur de l'édifice comprend un autel en bois sculpté et un maître-autel baroque en marbres gris du XVIIIe siècle surmonté de trois très beaux vitraux, les stalles pour leurs parts ont été réalisées en bois peints.


Photo panoramique verticale de la statue en bois polychrome de Saint Antoine de Padoue, dans le narthex de l'église Saint-Epvre de krautergersheim. Histoire de Saint Antoine de Padoue, photos de l'église Saint-Epvre de krautergersheim.


Fernando Martim de Bulhôes e Taveira Azevedo est né à Lisbonne vers 1195, dans une famille noble, il opte pour une vie de pauvreté et devient très tôt chanoine et rentra plus tard chez les Franciscains ou il prit le non de frère Antoine. Grand orateur, prédicateur et érudit, Antoine et envoyé par les Franciscains en mission au Maroc, puis il débarque en Sicile ou il passe près d'un an au couvent de Montepaolo. Durant sa vie Antoine va prêché contre les Cathares et les Albigeois, il va convertir et guérir dans tous les pays, villes ou il passe. François d'Assise envoie également Antoine prêcher en France ou il va s'établir à Toulouse et Montpellier, il fonde un monastère à Brive, en 1231 il est envoyé pour prêché à Padoue ou il meurt le 13 juin 1231. En raison de ses nombreuses guérisons Antoine est canonisé le 30 mai 1232 par le pape Grégoire IX. Saint Antoine de Padoue est invoqué notamment contre les maladies de peau et le retour des objets perdus.


Photo panoramique verticale de la statue en bois polychrome de Sainte Thérèse de Lisieux, dans le narthex de l'église Saint-Epvre de krautergersheim. Histoire de Sainte Thérèse de Lisieux, photos de l'église Saint-Epvre de krautergersheim.


Sainte Thérèse de Lisieux ou Marie-Françoise Thérèse Martin, est née le 2 janvier 1873 à Alençon, issue d'une famille aisée, "la petite Thérèse" rentre comme religieuse carmélite en 1888 et devient soeur Thérèse de l'Enfant Jésus. En 1895 Thérèse rédige son premier manuscrit "L'histoire d'une âme" qui sera publié après sa mort. Soeur Thérèse meurt de la tuberculose le 30 septembre 1897 à l'âge de vingt-quatre ans, après neuf ans de vie religieuse, sa théologie de la "petite voie" propose de rechercher la sainteté, non pas dans les grandes actions, mais dans les actes du quotidien même les plus insignifiants, à condition de les accomplir pour l'amour de Dieu. Sainte Thérèse de Lisieux est béatifiée puis canonisée en 1925, puis proclamée Patronne Secondaire de la France avec Jeanne d'Arc, en 1997 elle est proclamée Docteur de l'Église par Jean-Paul II.


© 2010