Photos de la ville de Bischwiller dans le Ried Nord




Photo au mois de juillet de la maison de la Laub construite en 1664 en maçonnerie et pans de bois, sur la place de la Mairie à Bischwiller, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. Photos de Bischwiller, histoire de l'Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo au coeur de l'été de la maison de la Laub construite au XVIIe siècle par Christian II de Birkenfeld-Bischweiler, dans le centre historique de la ville de Bischwiller situé dans le Ried Nord. Histoire de Bischwiller, tourisme en Alsace.


Au début du XIe siècle, le secteur de Bischwiller compte d'importants domaines de chasse accordé évêques de Strasbourg par l'Empereur Henri II. Vers 1190 l'évêque Conrad de Hunebourg y aurait fait construire une cour domaniale sur les berges de la Moder "Bischofeswilre". Au XIIIe siècle un hameau se forme autour de cette cour, il sera détruit en 1263, par les Strasbourgeois en conflit avec l'évêque. À la fin du XIIIe siècle les Évêques cédèrent le lieu à des seigneurs banaux tout en y conservant des droits épiscopaux. En 1542, le fief passe aux mains du Duc Wolfgang de Deux-Ponts et il restera à cette famille jusqu'à la Révolution française. Bischwiller voit l'arrivée des huguenots en 1618, ils sont à l'origine du développement de la cité grâce à l'implantation de l'industrie lainière qui sera florissante jusqu'au XIXe siècle. Le château des princes palatins de Birkenfeld a été détruit en 1795. La guerre de 1870 marqua momentanément un coup d'arrêt à l'essor de la ville, un tiers des Bischwillerois refusèrent la domination allemande est quittèrent la ville dès les premières années de l'annexion. À partir des années 1880 de nouvelles usines s'implantent à Bischwiller comme la Société Alsacienne de Filature et Tissage de Jute ou la cartoucherie Walbinger-Meuschel, la fonderie Pulfermuller, la savonnerie Hirtler et la Nouvelle Manufacture de Draps. La mondialisation mettra un terme dans les années 2000 à cette croissance économique. Aujourd'hui fier de son passé industriel Bischwiller se tourne vers la diversification des secteurs d'activités, notamment le développement du tertiaire, mettant en avant sa situation géographique privilégiée au coeur de l'Europe, à proximité de Strasbourg et de l'Allemagne.


Photo d'un des monuments emblématiques de la ville de Bischwiller, la maison commune ''la Laub'' construite en 1664 et qui accueille à présent les collections du Musée de l'histoire locale. Photos de Bischwiller, histoire des maisons alsasaciennes.


La maison alsacienne à colombages ou en briques et pierres, est indissociable de la culture régionale. Sa construction diffère, au fil des siècles et des régions d'Alsace, en fonction des cultures de chaque secteur, des professions, du rang social, du courant artistique... Ainsi les maisons à pans de bois du Sundgau ne sont pas les mêmes que dans l'Outre-Forêt, comme une maison alsacienne de potier diffère d'une ferme du Kochersberg ou d'une maison de pêcheur le long de l'Ill. Il en va de même pour les maisons alsaciennes en briques et pierres, avec ou sans oriel; chaque propriétaire y met son rang social à travers des sculptures, des gravures, des dessins... Les maisons alsaciennes à colombages datent de la nuit des temps. Les châteaux forts d'Alsace avaient largement recours aux colombages comme en témoigne la maison forte de l'écomusée d'Ungersheim; mais les nombreuses guerres en ont détruite une grande partie. Les belles maisons alsaciennes restantes datent pour la plupart des XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe voir XXe siècles. La maison alsacienne à colombages est construite avec une ossature en bois comblée de torchis ou de briques, de galets ou de pierres... en fonction des matériaux disponibles sur place. Les toitures sont recouvertes de tuiles et les façades peuvent êtres blanches ou colorées suivant la région.


Photo au mois de juillet de la place de la Mairie, face à l'ancienne auberge ''Le Lion d'Or'' construite en 1618, dans le centre historique de la ville de Bischwiller situé dans le Ried Nord. Visite et photos de Bischwiller, tourisme en Alsace.


La ville de Bischwiller se situe dans le Ried Nord, chef lieu de canton, elle fait partie de l'arrondissement de Haguenau, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. Traversée par la rivière de la Moder, Bischwiller possède un très beau patrimoine bâtit. D'abord ses édifices religieux avec l'église Saint-Nicolas construite au XIIe siècle, de style romane, elle renferme une magnifique fresque du XVe siècle illustrant le Christ en Gloire entouré des symboles des quatre évangélistes. L'église protestante a été construite en 1300, elle comprend une loge ducale et un orgue Silbermann, quand à l'église Saint-Augustin elle fut inaugurée le 28 août 1837. Bischwiller possède également un très beau moulin à pans de bois du XVIe siècle. Mais le monument le plus emblématique de la ville c'est la maison commune "la Laub", elle a été construite en 1664 par Christian II de Birkenfeld-Bischweiler. De 1686 à la Révolution, elle fut chaque année, le 15 août jour de l'Assomption, le lieu de rendez-vous des fifres et musiciens de Basse Alsace, elle devient ensuite une annexe du nouvel Hôtel de Ville en 1912 puis un dépôt au corps de sapeurs pompiers jusqu'en 1986, elle accueille à présent les collections du Musée de l'histoire locale. Bischwiller comprend d'autres belles maisons alsaciennes à colombages du XVIIe siècle comme l'ancienne auberge "Le Lion d'Or", la maison Baneau, la maison Baumer ou l'ancienne pharmacie princière avec son oriel d'angle. L'hôtel de ville date du XVIIIe siècle comme de nombreux bâtiments à pans de bois qui font la fierté de la cité: l'ancienne auberge "Au Tilleul", l'ancien presbytère luthérien, l'ancien hospice des paroisses protestantes, l'ancienne école paroissiale réformée ou la maison de tuilier. Les XIXe et XXe siècles ont laissé un patrimoine riche en histoire du patrimoine industriel et hospitalier de la ville. Bischwiller est une belle petite ville d'Alsace qui mérite qu'on s'y attarde, sa proximité du Ried Nord en fait une cité verte et pleine de charme.


Photo de l'église Saint-Nicolas de Hanhoffen à Bischwiller, de style romane du XIIe siècle, elle renferme de belle fresques du XVe siècle illustrants le Christ en gloire et les symboles des 4 évangélistes. Visite et photos de Bischwiller.


L'église Saint-Nicolas de Hanhoffen a été construite à la fin du XIIe siècle ou au début du XIIIe siècle par les évêques de Strasbourg qui établirent une ferme épiscopale sur les bords de la Moder. Catholique jusqu'en 1525, puis réformée jusqu'en 1686, elle aboutit en 1859, à l'instauration d'un simultaneum réformé-catholique, le simultaneum est toujours en vigueur aujourd'hui. Entre 1686 et la Révolution Française, l'église était le lieu de pèlerinage de la Confrérie des Ménétriers de la Basse Alsace, ils y célébraient chaque année le 15 août une messe en l'honneur de la Vierge, le jour de leur rassemblement à Bischwiller. L'intérieur de l'église a gardé des caractéristiques romanes malgré les transformations du début du XVIIe siècle et de 1885. Lors de la rénovation de 1959 des fresques datant du XVe siècle furent redécouvertes et restaurées dans leurs parties encore intactes. Elles illustres un Christ en gloire entouré des symboles des quatre évangélistes: l'ange Saint Matthieu, l'aigle Saint Jean, le taureau ailé Saint Luc et le lion ailé Saint Marc. Des épisodes de la vie de Saint-Nicolas y sont également représenté.


Photo de l'église protestante de Bischwiller construite en 1300 par l'évêque de Strasbourg, Frédéric de Lichtenberg sur une butte naturelle à l'écart de la ville. Photos de Bischwiller, histoire de l'église protestante de Bischwiller.


L'église protestante de Bischwiller a été construite en 1300 par l'évêque de Strasbourg, Frédéric de Lichtenberg, elle était dédiée à Notre-Dame. À cour d'argent, l'évêque de Strasbourg vend le fief de Bischwiller à divers seigneurs ou patriciens pour aboutir en 1542 aux Ducs de Deux-Ponts qui sont protestants. L'église protestante a été entourée d'une muraille crénelée au XVIe siècle afin de servir en cas de guerre, de lieu de refuge aux habitants. Au XVIIIe siècle elle est agrandie et le Prince de Deux-Ponts y fait aménager une loge ducale. L'orgue de tribune a été réalisé par le facteur d'orgues Andreas Silbermann en 1723, il fut remanié au XXe siècle pat la maison Stiehr-Mockers et il est classé aux Monuments historiques.


Photo panoramique au mois de juin du petit parc arboré en face de l'église Saint-Augustin de Bischwiller, dans la rue du Maréchal Foch. Photos de Bischwiller, tourisme en Alsace.



Photo au mois de juin de l'église Saint-Augustin de Bischwiller en face du petit parc arboré et fleuri, dans la rue du Maréchal Foch. Photos de Bischwiller, tourisme en Alsace, histoire de l'église Saint-Augustin de Bischwiller.


L'église Sa