Photos du village de Sessenheim




Photo au lever du jour du village de Sessenheim sous la neige, avec l'église protestante qui domine les vergers couverts de givre, sur la plaine du Rhin en Alsace. Histoire de Sessenheim, photos la plaine du Rhin, tourisme en Alsace.


Sessenheim est un village situé sur la plaine du Rhin, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace, il fait partie du canton de Bischwiller dans l'arrondissement de Haguenau. Les origines du village de Sessenheim remonterait entre l'an 2000 et 900 avant Jésus Christ comme en témoigne le tumulus situé à l'Est du village au lieu dit "Ebersberg" appelé par Goethe "Frederikenruhe" et où ont été découverts quelques objets. La première mention de Sessenheim date de 737 où l'abbaye de Murbach y mentionne ses biens qu'elle détient dans le bourg. Au XIVe siècle les seigneurs de Lichtenberg y détiennent des droits qu'ils tiennent à titre de fief impérial des comtes d'Oetingen, landgraves de basse Alsace, ils devront les partager avec les Fleckenstein en 1359. Après la guerre des Paysans qui endommage fortement le village, les Fleckenstein y introduisent la Réforme luthérienne. Viens ensuite la la guerre de Trente Ans qui va à nouveau toucher Sessenheim, dépeuplé et ravager, le village va progressivement renaître de ses cendres avec l'arrivée de colons Suisses en 1659. Mais qui fait la renommée historique de Sessenheim c'est l'histoire d'amour entre Johann Wolfgang Goethe alors étudiant en droit à Strasbourg et Frédérique Brion la fille du pasteur de Sessenheim de 1770 à 1771. C'est en 1802 que le village et rattaché au canton de Bischwiller. Autre célébrité qui passa son enfance dans la commune, l'artiste peintre Henri Loux créateur du décor qui orne le service de table en faïence dit "Obernai" réalisé à Sarreguemines. Le village de Sessenheim comprend de nombreuses maisons alsaciennes à colombages qui ont inspirées Henri Loux, de plus la commune a multiplié les hommages à Goethe à l'initiative de nombreuses personnes comme: le professeur Albert Fuchs qui fait restaurer l'ancien corps de Gardes pour en faire le Mémorial Goethe, les amis du souvenir Goethe-Frédérique qui font reconstruire la grange du presbytère chère au peintre allemand où le professeur Gustave Adolf Muller à l'origine du Musée Goethe qui a été transféré en 1899 au Restaurant "Au Boeuf" tenu par la famille Gillig.


© 2010