Photos panoramiques de Burnhaupt-le-Haut




Photo panoramique au mois de mars de la mairie-école et de l'église Saint-Boniface, place de la Mairie, dans le coeur du village sundgauvien de Burnhaupt-le-Haut. Photos de Burnhaupt-le-Haut, tourisme en Alsace, histoire du Sundgau.


La région du Sundgau se situe à l'extrême Sud de l'Alsace, dans le département du Haut-Rhin, entre le territoire de Belfort à l'Ouest, la frontière Suisse au Sud, la vallée du Rhin à l'Est et les vallées de la Thur et de la Doller au Nord, elle englobe le Jura Alsacien. La capitale est la ville d'Altkich qui se trouve au coeur du Sundgau, ce territoire est à l'écart des grands axes touristiques les plus convoités, il a su préserver son patrimoine traditionnelle, culturelle et architecturale bien spécifique. Traversée par les rivières de l'Ill et de Largue, cette région essentiellement rurale est riche d'une myriade d'étangs artificiels peuplés de carpes (frit elle est une spécialité sundgauvienne). On y trouve des villages remarquables aux maisons à colombages traditionnelles, des villages munis d'édifices romans, gothiques où de la Renaissance... une Région d'Alsace qui à su garder toute son authenticité.


Photo panoramique de la nef de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, avec ses superbes verrières triptyques néo-gothiques. Histoire de Burnhaupt-le-Haut, tourisme en Alsace, photos du Sundgau.


Burnhaupt-le-Haut est un village du Sundgau qui se situe au Sud du département du Haut-Rhin en Région Alsace, il fait parti du canton de Cernay et de l'arrondissement de Thann. Les origines du village de Burnhaupt-le-Haut remontent à l'époque romaine. La première mention écrite du village date de 853 où il fait partie des biens de l'abbaye de Masevaux sous le nom de "Brunnhobetum". Plus tard le village passe dans les mains des comtes de Ferrette, d'Eguisheim et des seigneurs de Habsbourg. L'ancien péage de Pont d'Aspach, une annexe de Burnhaupt-le-Haut a probablement était créé en 1545 par les comtes d'Eguisheim sous le nom d'Exenbruckh. Le village de Burnhaupt-le-Haut a beaucoup souffert lors des nombreux conflits de l'histoire, d'abord lors de la guerre de Trente Ans où la population a été en partie décimée, puis lors de la Révolution et bien sur à la première Guerre Mondiale où le village sera totalement détruit. Aujourd'hui, Burnhaupt-le-Haut est un petit village de charme qui comprend quelques anciennes fermes à pans de bois, la mairie-école a été construite au XIXe siècle et le beau moulin Walch de Pont-d'Aspach en 1925. Mais pour moi, le plus beau monument du village reste l'église paroissiale Saint-Boniface élevée en 1929, la décoration intérieure comme les vitraux sont vraiment superbes.


Photo panoramique verticale du Christ Roi, sur le vitrail central du choeur de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut. Histoire de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, tourisme en Alsace, photos de Burnhaupt-le-Haut.


L'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut a été construite en 1928 et 1929 à la place d'un édifice du XVIIIe siècle détruit lors de la guerre 14-18. Les travaux ont été dirigés par l'architecte Paul Kirchacker sur des plans de Paul l'architecte parisien Paul Gélis. De style néo-gothique l'église comprend une tour-clocher munie d'un porche couvert et d'une statue du Christ, la façade extérieure est décorée d'une large frise décorative qui ceinture l'édifice. L'intérieur de l'église donne sur une vaste nef élevée sur les fondations de l'ancien édifice, auxquelles ont été ajoutés les croisillons du transept et la sacristie. Le choeur est ceinturé de boiserie en chêne. L'ensemble de l'église Saint-Boniface est illuminée de magnifiques verrières triptyques munies de vitraux réalisés par les ateliers Ott frères. L'orgue de tribune date de 1932, il a été réalisé par le facteur Georges Schwenkedel.


Photo panoramique verticale du baptème de Jésus, sur le vitrail dédié Saint Jean Baptiste, dans la nef de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut. Photos de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, histoire de Saint Jean le Baptiste.


Fils de Zacharie et d'Elisabeth la cousine de Marie, Jean le Baptiste ou Yahyâ ibn Zakariya plus connu sous le nom de Saint Jean-Baptiste, était prédicateur en Judée au temps de Jésus, il est le prophète qui a annoncé la venue de Jésus de Nazareth et l'a désigné comme "l'agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde", il lui a donné le baptême sur les bords du Jourdain. Saint Jean-Baptiste est mort en martyr, décapité vers l'an 28, sur demande d'Hérodiade, femme du gouverneur Hérode Antipas.


Photo panoramique verticale de Saint Sébastien sur le vitrail réalisé par les ateliers Ott frères, dans le choeur de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut. Photos de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, histoire de Saint Sébastien.


Sébastien serait né à Narbonne au IIIe siècle, élevé au christianisme par ses parents. Il s'engagea dans l'armée Romaine vers 283 ou il sera nommé capitaine de la Garde Prétorienne de Rome par l'empereur romain Dioclétien. Durant son service Sébastien soutenait les chrétiens persécutés, les condamnés à mort, il fit même de nombreuses conversions, suite à une dénonciation l'empereur se considéra trahit par son officier et le condamna à mourir sous les flèches des archers romains, mais les archers estimaient leur capitaine et ils n'atteignirent pas d'organes vitaux, laissé pour mort, il fut recueilli et soigné par Irène, veuve du martyr chrétien Castalus. Une fois guéri Sébastien retourna devant l'empereur pour lui reprocher sa cruauté, excédé Dioclétien le fit battre à mort et jeté dans les égouts. Une chrétienne aurait été guidée par une vision de Sainte Lucine qui retrouva le corps et l'enterra à l'emplacement actuel dans les catacombes de Saint-Sébastien, près de Saint Pierre.


Photo panoramique de la station X du Chemin de Croix en bois, dans la nef de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, Jésus est dépouillé de ses vêtements. Photos de l'église Saint-Boniface de Burnhaupt-le-Haut, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


© 2010