Photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg




Photo de la nef face au choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg, avec son maître-autel baroque du XVIIIe siècle en bois polychrome et doré. Photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg, histoire de Folgensbourg.


Folgensbourg est un petit village sundgauvien qui se situe au Sud du département du Haut-Rhin en Région Alsace, il fait parti du canton de Huningue dans l'arrondissement de Mulhouse. Les premières mentions du village de Folgensbourg remontent au XIIe siècle, il faisait alors partie du chapitre de Bâle sous le nom de "Volkholdesberg" puis "Folckholdsperg". Le village était étroitement lié au couvent Saint-Appolinaire de Michelbach-le-Haut. En 1371, une grande partie du bourg appartient à l'abbaye de Lucelle. Folgensbourg était un lieu d'échange commerciaux du Moyen Age jusqu'au siècle dernier, il était connu pour son argile, en 1861, le village comptait cinq ateliers de poteries et trois ateliers de tuileries.


Photo en gros plan du tabernacle du maître-autel, avec les statues de Saint Bernard de Clairvaux, Saint Gall et Saint Benoît de Nursie, dans le choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.


L'église Saint-Gall se situe au centre du village de Folgensbourg, elle a été construite de 1775 à 1779 à la place d'un édifice médiéval du XIIIe siècle. Le plafond de la nef est décoré de peintures, le grand médaillon central illustre l'Assomption, il est encadré des 4 Pères de 1'Église. La nef est illuminée des vitraux du XIXe siècle de Sainte Anne, Saint Dominique, Saint Sébastien, Saint François de Xavier, Saint Léon et de Saint Biaise. Le Choeur comprend des vitraux de Saint Joseph, du Sacré Coeur de Marie et du Sacré Coeur de Jésus. Le Maître-autel du XVIIIe siècle est dédié à Saint Gall, il est composé d'un tombeau, d'un tabernacle et d'un baldaquin avec un passage lambrissé. En plus de la statue de Saint Gall le maître autel comprend les statues de Saint Jean Baptiste, Saint Louis, Saint Valentin, Saint Bernard de Clairvaux, Saint Benoît de Nursie et de Saint Georges. Il est surmonté de la Crucifixion de Jésus avec à ses côtés La Vierge Marie, Saint Jean l'Évangéliste et de Sainte Marie-Madeleine.


Photo de la statue de Saint Gall avec la crosse épiscopale et un ours portant un tronc d'arbre à ses pieds, sur le maître-autel du choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Saint Gall, photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.


Saint Gall ou Gall de Suisse est né en Irlande vers 550, il fait partie des moines irlandais qui ont suivi Saint Colomban pour évangéliser le Nord et l'Est de la France. Après avoir évangélisé les Alamans avec ses compagnons, Saint Gall s'installe en ermite près du lac de Constance, il prêche l'Évangile, convertit des habitants et y fonde ce qui deviendra l'abbaye de Saint-Gall. La légende raconte que l'ours qui est souvent représenté avec le saint lui aurait volé ses derniers restes de nourriture, Saint Gall en guise de punition ordonna à l'ours de lui chercher du bois pour construire son ermitage. Saint Gall est mort d'une forte fièvre après une longue souffrance le 16 octobre 646.


Photo de la Crucifixion de Jésus entourée d'anges avec à ses côtés La Vierge Marie, Saint Jean l'Évangéliste et Sainte Marie-Madeleine, dans le choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.



Photo de la statue de Saint Valentin, sur le maître-autel du choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Saint Valentin, photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.


Valentin de Terni est un évêque qui à vécu au IIIe siècle, sous l'empereur Claude II le Gothique, l'empereur détestait les chrétiens, il alla jusqu'à interdire le mariage, mais Valentin refuse de se soumettre à la volonté de l'Empereur qui le fait mètre en prison. Durant sa captivité il fit des miracles dont celui de redonner la vue à Julia la fille aveugle de son geôlier. L'empereur Claude II le Gothique apprit cela et fit torturer Valentin par ses légionnaires romains, puis le fait décapiter le 14 février 269. Le pape Alexandre IV le nomma "patron des amoureux" qui est fêté tous les 14 février.


Photo de la statue de Saint Bernard de Clairvaux bénissant et portant les instruments de la Passion, sur le maître-autel du choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Saint Bernard de Clairvaux, photos de Folgensbourg.


Saint Bernard de Fontaine est né à Fontaines les Dijon en 1090 dans une famille de la noblesse bourguignonne. À l'âge de neuf ans il entre à l'école canoniale de Châtillon-sur-Seine et à 22 ans à l'abbaye de Cîteaux. Bernard fonde en 1115, avec un groupe de moines, l'abbaye de Clairvaux sous le nom de "Claire Vallée" où il est élu père-abbé. Infatigable, Bernard de Clairvaux parcoure l'Europe et y fonde monastères et abbayes cisterciennes en France, en Espagne en Italie en Suède, en Hongrie, en Flandre, en Angleterre et en Irlande. Il défendra auprès du pape Innocent III la moniale Hildegarde de Bingen pour ses visions, elle sera béatifiée en 1244 par Innocent IV et canonisée par Benoît XVI le 10 mai 2012. Bernard de Clairvaux est sollicité par son ami le pape Eugène III en 1146 afin qu'il convainc les seigneurs hostiles à une seconde croisade. Saint Bernard de Clairvaux est mort en 1153, il a été canonisé par Alexandre III en 1174 et en 1830 il est déclaré docteur de l'Église par Pie VIII.


Photo de la statue de Saint Benoît de Nursie, sur le maître-autel du choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Saint Benoît de Nursie, photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.


Benoît de Nursie, plus connu sous le nom de Saint Benoît est le frère de Sainte Scholastique, il est né au Ve siècle à Nursie en Italie. Saint Benoit est le fondateur de l'ordre des Bénédictins. Son enfance se déroule dans sa noble famille avant de suivre des études à Rome accompagné de sa nourrice. Il fuit la capitale pour échapper aux tentations et se réfugie dans une grotte à Vicovaro où des moines vont le chercher pour en faire leur abbé, mais devant la dureté de ses règles monastiques, il tente de l'empoisonner, cela échoue et Benoit part dans la localité de Subiaco pour se consacré à Dieu. Là il va vivre en ermite, sa sagesse est sa foie va attirer de nombreux disciples avec qui il va fonder la célèbre "règle monastique de Saint Benoit", et c'est au Mont-Cassin qu'il élève le premier monastère bénédictin. La vie de Saint Benoît de Nursie s'accompagne de nombreux miracles et visions, il meurt en 547. Le pape Grégoire le Grand à largement diffuser cette règle monastique de Saint Benoit et il contribuera au développement des abbayes bénédictines, Charlemagne va également promouvoir cette règle. Saint Benoit est le Patriarche des moines d'Occident et le saint patron de la chrétienté et de l'Europe, sa dépouille repose à l'abbaye de Fleury à Saint-Benoît-sur-Loire.


Photo du tableau de la Crucifixion du Christ, dans le choeur de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg, histoire du Christ en Croix, tourisme en Alsace.


Le Christ en croix représente une des scènes de la Passion du Christ sur le mont Golgotha avec la présence de Marie, de Jean, de Marie-Madeleine, des larrons et des soldats. Cette représentation est un élément clé de la vie du Christ, la passion nous amène à réfléchir sur le sacrifice suprême de Jésus-Christ mort sur la croix en rémission de nos péchés. La vraie Croix, dite également Sainte Croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié, aurait été faite en bois d'olivier et de cèdre, c'est Sainte Hélène, la mère de l'empereur Constantin Ier qui l'aurais trouvée lors d'un pèlerinage en Palestine au IVe siècle. La croix est le symbole du Christianisme et de la foi chrétienne.


Photo de Sainte Madeleine, sur le tableau de l'autel collatéral droit, dans la nef de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Sainte Madeleine, photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg, visiter le Sundgau.


Sainte Madeleine, Marie de Magdala ou Sainte Marie-Madeleine est née au Ier siècle avant Jésus Christ à Magdala, elle était une fidèle disciple de Jésus et le suivit jusqu'à sa mort. Sainte Marie Madeleine est le premier témoin de la Résurrection de Jésus Christ, elle fut chargée d'en prévenir les apôtres.


Photo de la statue en bois Sainte Thérèse de Lisieux, dans la nef de l'église Saint-Gall de Folgensbourg. Histoire de Thérèse de Lisieux, photos de l'église Saint-Gall de Folgensbourg.


Sainte Thérèse de Lisieux ou Marie-Françoise Thérèse Martin, est née le 2 janvier 1873 à Alençon, issue d'une famille aisée, "la petite Thérèse" rentre comme religieuse carmélite en 1888 et devient soeur Thérèse de l'Enfant Jésus. En 1895 Thérèse rédige son premier manuscrit "L'histoire d'une âme" qui sera publié après sa mort. Soeur Thérèse meurt de la tuberculose le 30 septembre 1897 à l'âge de vingt-quatre ans, après neuf ans de vie religieuse, sa théologie de la "petite voie" propose de rechercher la sainteté, non pas dans les grandes actions, mais dans les actes du quotidien même les plus insignifiants, à condition de les accomplir pour l'amour de Dieu. Sainte Thérèse de Lisieux est béatifiée puis canonisée en 1925, puis proclamée Patronne Secondaire de la France avec Jeanne d'Arc, en 1997 elle est proclamée Docteur de l'Église par Jean-Paul II.


© 2010