Photos de la chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-Aux-Mines




Photo de l'ensemble de la nef de la chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-aux-Mines, dans le hameau du Petit Rombach, sur la rive gauche de la Liepvrette. Photos du massif des Vosges en Alsace, histoire Sainte-Croix-aux-Mines, tourisme en Alsace.


Sainte-Croix-aux-Mines est un village vosgien du Val d'Argent situé dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace, il fait partie du canton de Sainte-Marie-aux-Mines, dans l'arrondissement de Ribeauvillé. L'histoire de Sainte-Croix-aux-Mines remonterait au au XIe siècle où une croix rurale fut installée par les premiers habitants à l'entrée du Grand-Rombach. Au XIIe siècle cette région est aux mains des ducs de Lorraine Thierry. Du Moyen Âge au XVIIIe siècle la commune a profité de l'apport de richesses apportées par l?exploitation des mines d'argent et de houille. En 1790 Sainte-Croix-aux-Mines quitte la Lorraine pour l'Alsace et intègre le département du Haut-Rhin. Cette fin du XVIIIe siècle verra également la chute de l'industrie minière au profit de l'industrie textile. Mais à partir des années 1960 la crise du textile s'abat sur la vallée qui se tourne dès lors vers l'exploitation du bois, l'élevage et le tourisme. Aujourd'hui Sainte-Croix-aux-Mines possède de nombreux monuments d'exceptions comme les vestiges du château d'Échéry construit au XIIIe siècle au-dessus du village. Autres merveilles que comptes la commune, les deux retables du XVIe siècle qui orne la nef de la chapelle Saint-Antoine, ils sont inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1981. Quand à l'église Saint-Nicolas qui accueille un orgue Callinet, elle a été élevée au XIXe siècle comme la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours. Autres curiosités local, le château et la villa Burrus de la fin du XIXe siècle, en été, le parc de la villa accueille le marché paysan. Sainte-Croix-aux-Mines comprend également le Musée de la scierie Vincent qui a conservé son parc de machines, fondé en 1990, le site et les bâtiments ont été inscrits à l'inventaire des Monuments historiques en 1995.


Photo des deux autels dans la nef de la chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-aux-Mines, face à l'entrée du choeur et son maître-autel dédié à Saint Antoine l'Ermite. Histoire de la chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-aux-Mines.


La chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-aux-Mines a été construite au XVIe siècle au lieu-dit "Petit Rombach", reconstruite au XVIIIe siècle, elle fut remaniée à plusieurs reprises. la nef plafonnée de lambris et de poutre accueille deux retables du XVIe siècle, ils illustrent d'un côté deux scènes de la Nativité: l?arrivée des bergers et l?adoration des Mages et de l'autre côté Saint Roch et Saint Sébastien. Les deux retables sont inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1981. Les deux autels sont consacrés à gauche à la Vierge à l'Enfant et à droite à Saint Antoine l'Ermite. Quand au choeur de l'édifice, il comprend un maître-autel retable dédié à Saint Antoine l'Ermite et une statue de Sainte Thérèse de Lisieux.


Photo du tableau de Saint Antoine l'Ermite, sur le maître-autel du choeur de la chapelle Saint-André de Sainte-Croix-aux-Mines. Photos de la chapelle Saint-Antoine de Sainte-Croix-aux-Mines, histoire de Saint Antoine l'Ermite.


Saint Antoine l'Ermite dit Antoine le Grand ou Antoine d'Égypte, serait né vers 251 à Hérakléopolis Magna en Égypte, à l'âge de 20 ans il se retira dans le désert de Thébaïde et y fonda deux communautés religieuses, il meurt vers 356 à Côme, en Égypte à l'âge de 105 ans. De nombreuses représentations de Saint Antoine l'Ermite le montrent portant une ou plusieurs clochettes et accompagné d'un cochon, il est le protecteur et le guérisseur du bétail, mais également des maladies de la peau.


© 2010