Photos panoramiques de Digne-les-Bains




Photo panoramique sur la rive gauche de la Bléone, face au coeur de la ville de Digne-les-Bains dominée par la Cathédrale Saint-Jérôme et la colline de la Croix, avec en fond, le rocher de Neuf Heures. Histoire de Digne-les-Bains.


Digne-les-Bains est une ville située à la porte des Hautes-Alpes, de part et d'autre de la Bléone, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Dominée par la colline de la Croix et le rocher de Neuf Heures, cette ville thermale et climatique possède un riche patrimoine culturel et historique marquée par de nombreux conflits. À l'origine elle était habitée par une peuplade gauloise du nom de Bodiontici. Au début de notre ère, la cité est occupée par l'Empire romain, elle porte alors le nom de Dinia qui deviendra Digna en 780, puis Digne pour devenir Digne-les-Bains en 1988. Ce sont les romains qui ont fondé les thermes dans le vallon des eaux chaudes, Digne devient alors prospère et s'agrandit au tour de la cathédrale Notre-Dame-du-Bourg fondée au IXe siècle. À partir du XIIe siècle la colline Saint-Charles se colonise, et, sous les menaces constantes d'invasions, la population va abandonner au XIVe siècle le quartier du Bourg pour les hauteurs du Rochas, plus sûr, à l'abri du château. C'est à cette période qu'est construite la deuxième cathédrale dédiée à Saint-Jérôme. Au XVIe siècle les guerres de religion frappent la ville, les cathédrales sont saccagées et les habitants s'emparent du château des évêques et le détruisent. S'ensuit alors une période faste, la ville se reconstruit, suite à la Révolution Française Digne devient chef-lieu du département et le siège du nouvel Évêché. Les XIXe et XXe siècles vont moderniser la cité, la ville rachète les thermes qui accueillent aujourd'hui 10 000 personnes par an, on y soigne: arthrose et rhumatisme, rhinites chroniques, pharyngites, bronchites, otites... Outre la partie thermale, Digne-les-Bins comprend de nombreux édifices classés aux Monuments Historiques comme l'église Notre-Dame-du-Bourg et sa crypte classée en 1840, la cathédrale Saint-Jérôme classée en 1906, la fontaine du boulevard Gassendi inscrite en 1927 ainsi que des hôtels particuliers et la Plâtrière de Champourcin inscrite en 1996. De plus la cité comprend de très beaux musées: la Crypte archéologique Notre-Dame du Bourg, le Musée Gassendi, le Musée Promenade, le Musée de la Lavande, la Maison Alexandra David-Néel qui est également inscrite aux Monuments Historiques depuis 1996 ou encore le Centre d'Art du CAIRN. Dignes-les-Bains offre aussi de nombreuses possibilités de randonnées et de loisirs liés à la nature qui l'entoure.


Photo panoramique de la cascade en escalier avec son fleurissement, avenue de Verdun, sur la rive droite de la Bléone, à Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Photos de Digne-les-Bains, histoire des Alpes-de-Haute-Provence.


Les Alpes-de-Haute-Provence 04 sont un département français de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur; il se situe entre les départements des Alpes-Maritimes, du Var, du Vaucluse, de la Drôme et des Hautes-Alpes. Traversé en son centre par la rivière de la Durance, le département des Alpes de Haute Provence propose trois grandes destinations touristiques: la Haute-Provence-Luberon, le Verdon et les Alpes-Mercantour. Le département des Alpes de Haute Provence est un petit coin de paradis où la lavande se mélange aux parfums du thym, du romarin et de la sarriette. Les villes et villages sont accueillants et respirent cette architecture provençale d'un arrière pays authentique. De la Vallée de la Durance au plateau de Valensole dans le Parc naturel régional du Verdon, c'est toute une histoire de la Provence qui coule dans les eaux des lacs de Sainte-Croix et d'Esparron. Le département des Alpes-de-Haute-Provence vous fera vivre des moments de fortes émotions au coeur de la garrigue et dans les vastes étendues de champs de lavande. De la randonné à l'escalade, des balades à vélo, à cheval ou en canoé, c'est toute une nature qui s'offre au visiteur attentionné. Les Alpes-de-Haute-Provence ce sont également de beaux villages comme Moustiers Sainte-Marie classé dans les plus beaux villages de France ou des villes remarquables, telles que Manosque, Digne-les-Bains, Barcelonnette, Sisteron ou encore Riez la romaine.


Photo panoramique verticale au coeur du quartier pittoresque de la ville haute, avec le clocher à campanile de la cathédrale Saint-Jérôme qui domine la ville de Digne-les-Bains, en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photos de Digne-les-Bains.


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur, PACA, est une région du Sud-Est de la France, elle se compose de six départements: Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Var, Bouches-du-Rhône et Alpes-Maritimes. la région PACA est située entre les Alpes du Sud et la mer Méditerranée et comprend donc deux climats: méditerranéen et montagnard. Elle accueille 4 parcs nationaux: le Parc national des Écrins, le Parc national du Mercantour, le Parc national de Port-Cros et depuis le 18 avril 2012 le Parc national des Calanques; à cela se rajoute 6 parcs naturels régionaux: le Parc naturel régional des Alpilles, le Parc naturel régional de Camargue, le Parc naturel régional du Luberon, le Parc naturel régional du Queyras, le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur et le Parc naturel régional du Verdon. Une vaste région qui a été rattachée à la France en 1481. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur vie principalement du tourisme et de l'agriculture, elle compte 963 communes et près de 5 millions d'habitants pour une superficie de 31 400 km.


Photo panoramique verticale de la vaste nef romane face au choeur de la cathédrale Notre-Dame du Bourg à Digne-les-Bains, en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photos de Digne-les-Bains, histoire de la cathédrale Notre-Dame du Bourg de Digne-les-Bains.


La cathédrale Notre-Dame du Bourg de Dignes-les-Bains se situe dans la rue du Prévôt, dans le quartier du Bourg, à l'emplacement du coeur de la cité antique fondé par les romains. Mentionnée pour la première fois en 1180, ceux magnifique édifice roman a été probablement construit aux XIe et XIIe siècles sur les bases d'une basilique primitive. Abandonné au XIVe siècle au profit de la cathédrale Saint-Jérôme sur les auteur, Notre-Dame du Bourg est laissée aux mais des différents assaillants qui la pie. Fort heureusement, la cathédrale Notre-Dame du Bourg est restée sur pied, elle a été construite en pierres de taille, en forme de croix latine, couverte d'une toiture en tuiles romaines rouges. Le clocher roman probablement du XIe siècle est de taille modeste, de forme rectangulaire, il se situe sur la façade Sud. La façade Nord donne sur l'entrée de la crypte archéologique qui abrite, sur 900 m², les vestiges de l'édifice qui ont permis d'accroître la connaissance historique de cet édifice ainsi que du quartier du Bourg au fil du temps. Pour sa part, la façade Ouest est munie d'un très beau portail roman bordé de lions, il comprend des piédroits carrés surmontés de chapiteaux sculptés où reposent des voussures en plein cintre, la statue de Notre-Dame qui occupée la niche à disparu. Disparu également la statue de Saint Pierre, sur cette même façade, seul est resté la statue de Saint Paul qui est surmontée d'une superbe rosace gothique à douze branches du XIIIe siècle. Le portail s'ouvre sur une vaste nef unique de style romane à quatre travées. Elle est décorée de nombreuses fresques des XIVe et XVe siècles qui illustrent le Jugement dernier ainsi que de nombreux saints et martyrs. Le transept Nord accueil la tapisserie d'Aubusson ressue en dépôt par l'état des mains de la ministre de la culture Catherine Trautmann, le 20 juin 1998. Cette tapisserie représente le triomphe de la Foi sur la mort. Quant à la très belle statue polychrome de Notre Dame, elle est l'oeuvre du sculpteur Benoit de Souza. Le transept Sud comprend des fonts baptismaux surmonté d'une Vierge à l'Enfant. Quand au choeur, il comprend un maître-autel en marbre illuminé de trois fenêtres rectangulaires en plein cintre, elles représentent Dieu Trinitaire: Dieu au centre, le Christ à gauche et l'Esprit Saint à droite. Les vitraux de l'édifice sont pour la plupart contemporain excepté la grande rosace à douze branches qui est gothique. Cette rosace a été réalisée au XIIIe siècle, elle représente au centre, le Christ entouré des 12 piliers de l'Église. L'ancienne cathédrale Notre-Dame du Bourg de Digne-les-Bains est l'une des plus remarquables églises romanes de Provence, elle est classée aux Monuments Historiques depuis 1840.


Photo panoramique verticale de la triple nef face au choeur de la cathédrale Saint-Jérôme à Digne-les-Bains, en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photos de Digne-les-Bains, histoire de la cathédrale Saint-Jérôme de Digne-les-Bains.


La cathédrale Saint-Jérôme de Dignes-les-Bains se situe dans la rue Tour des Prisons, dans le quartier du Rochas installé sur les hauteurs de la ville. Cette édifice gothique a été construit au XIVe siècle au détriment de la la cathédrale Notre-Dame du Bourg, abandonnée pour raison de sécurité lors des Guerres de religion. C'est l'évêque de Digne, Antoine de Guiramand, qui, en 1490, fait construire par Antoine Brollion, une nouvelle église entre le château et le clocher. Achevée en 1500, l'édifice et fortement remanié au XVIIe siècle. Au XIXe siècle, l'architecte Antoine-Nicolas Bailly agrandi l'église d'une travée et dote la façade principale d'un style néo-gothique inspiré du XIIIe siècle. Les trois superbes portails sont munis de piédroits surmontés de chapiteaux sculptés où reposent des voussures en arc brisé, ils ont chacun un tympan historié. l'entrée est surmontée d'une gigantesque rosace et de deux grande baies à remplages gothiques trilobés et rosace lobée. Le clocher munie d'horloges est surmonté d'un campanile en fer forgé. L'intérieur est marqué par une magnifique triple nef à cinq travées séparé par de vastes arcades en arc brisé reposant sur des piliers circulaires. Les nef sont surmontées de plafonds en voûte à croisée d'ogive. L'orgue monumental a été construit par Cavaillé-Coll en 1865, situé sur la tribune au-dessus de l'entrée principale, dans un buffet néogothique, sa partie instrumentale est classée depuis le 20 octobre 1976. De part et d'autre des chapelles dédiées à des Saints et des saintes furent rajoutées au XVIIe siècle. Le choeur de l'édifice comprend une statue doré de Marie, un autel et un maître-autel en marbre réalisé en 1859 par Louis Bachelet. L'ensemble du choeur est illuminé par trois verrières munies de vitraux illustrant la vie de la Sainte Vierge, la Passion du Christ et la vie de Saint Jérôme, ils ont été réalisés en 1855 par les maîtres verriers Didron et Steinheil. L'église Saint-Jérôme de Dignes-les-Bains est classé aux Monuments Historiques depuis le 30 octobre 1906 et elle a été érigée en co-cathédrale le 31 juillet 1962.


© 2010