La chapelle des Larmes




Photo sur la grande terrasse face à la chapelle des Larmes et la chapelle des Anges dans la neige et le givre, au mois de janvier, au Nord-Est du monastère du Mont Sainte-Odile, à 763 mètres d'altitude. Alsace photos, photos du Mont Sainte-Odile.


La Grande terrasse du monastère au Mont Sainte-Odile offre une vue extraordinaire sur la plaine d'Alsace à 763 mètres d'altitude, du lever du jour jusqu'au soleil couchant, dans toute les saisons, le panorama y est inoubliable. À côté de la terrasse se trouve les deux anciennes chapelles, décorées de mosaïques récentes. La première est la Chapelle des Larmes, bâtie sur l'ancien cimetière du monastère, selon la légende, Odile a pleuré et prié sur la tombe de son père, les mosaïques représentent le tombeau comme passage vers la lumière, les saints qui accueillent le défunt et le conduisent à la gloire du Christ. Pour sa part, la Chapelle des Anges (ou Chapelle Saint-Michel) contient des mosaïques représentant les Anges gardant l'accès du Paradis, annonçant la naissance du Sauveur et son retour à la fin du monde luttant contre le mal.


Photo au soleil couchant de la chapelle des Larmes, au Nord-Est de la grande terrasse du monastère du Mont Sainte-Odile. Description du Mont Sainte-Odile.


Le Mont Sainte-Odile est un haut-lieu spirituel d'Alsace, il accueille visiteurs et pèlerins dans un merveilleux cadre monastique, offrant sur ses terrasses un panorama extraordinaire sur la plaine d'Alsace et les Vosges, des chemins balisés font découvrir un environnement naturel et archéologique exceptionnel. Le Mont Sainte-Odile c'est un lieux de prière, de méditation, de rencontre, de partage où on peut séjourner seul ou en groupe, le monastère est doté de chambres, d'un restaurant et de salles de séminaires.


Photo en contre-plongée de l'ensemble intérieur de la chapelle des Larmes XIIe siècle, avec ses mosaïques, au Nord-Est du monastère, au Mont Sainte-Odile. Histoire de la Chapelle des Larmes du Mont-Sainte-Odile, photos du Mont Sainte-Odile.


La Chapelle des Larmes au Mont Sainte-Odile a été construite sur l'ancien cimetière du monastère, selon la légende, Odile a pleuré et prié sur la tombe de son père, les mosaïques réalisées par Franck Danis en 1948 représentent le tombeau comme un passage vers la lumière, les saints qui accueillent le défunt le conduisent à la gloire du Christ.


Photo de l'intérieur de la chapelle des Larmes du Mont Sainte-Odile, avec ses mosaïques qui représentent le rôle des anges dans le plan du Salut, oeuvre de Franc Danis en 1948. Alsace photos, photos du couvent au Mont Sainte-Odile.



Photo au Mont Sainte-Odile, de l'intérieur de la chapelle des Larmes, avec ses magnifiques mosaïques réalisées par Franck Danis en 1948.



Photo en contre-plongée de l'intérieur de la chapelle des Larmes du Mont Sainte-Odile, avec ses mosaïques qui illustrent les saintes et les saints chères à l'Alsace.



Photo de la cavité creusée par les larmes de Sainte Odile et recouverte d'une grille, au pied de l'autel roman dédié à Sainte Eugénie, nièce de Sainte Odile et seconde abbesse de Hohenbourg, à l'intérieur de la chapelle des Larmes.



Photo en contre-plongée des murs et du dôme du choeur de la chapelle des Larmes du Mont Sainte-Odile, avec ses mosaïques qui illustrent les saintes et les saints chères à l'Alsace.



Photo du magnifique dôme du choeur de la chapelle des Larmes du Mont Sainte-Odile.



Photo en contre-plongée des mosaïques du plafond de l'entrée de la chapelle des Larmes du Mont Sainte-Odile, avec les symboles des 4 évangélistes.



Photo de la mosaïque illustrant Sainte Odile en prière, oeuvre de Franck Danis en 1948, à l'intérieur de la chapelle des Larmes du du Mont Sainte-Odile, en Alsace. Photos du Mont Sainte-Odile, histoire de Sainte-Odile.


Odile est née vers 662 sur un site occupé dès l'époque celtique, l'Altitona, au VIIe siècle le duc mérovingien Etichon-Adalric règne sur l'Alsace, sa femme, Bereswinde lui donne un enfant premier-né, une fille aveugle, Odile. Elle sera rejetée par son père, la fillette est élevée dans le couvent de Palme, elle y reçoit le baptême par Saint Erhard évêque de Ratisbonne et y guérie de sa cécité. Odile revient en Alsace, elle reçoit de son père le Hohenbourg et y érige un monastère vers 700 qui devient très vite florissant, aussi elle en fait construire un second appelé "Niedermünster" ou "monastère d'en bas", environ 20 an plus tard Odile meurt. Sainte Odile a été canonisée au XIe siècle par le pape alsacien Léon IX et déclarée Sainte Patronne de l'Alsace par le pape Pie XII en 1946. Lieu de pèlerinage accueillant près de 2 000 000 de visiteurs par an, le Mont Sainte-Odile domine la plaine d'Alsace et surplombe le Mur Païen. Sain