Photos de l'Ophrys araignée, Ophrys sphegodes




Photo au printemps, des fleurs d'Ophrys araignée, Ophrys sphegodes, dans une prairie calcaire du Ried blond, au Taubergiessen, à Rhinau-Kappel. Descrioption de l'Ophrys araignée.


L'Ophrys araignée "Ophrys sphegodes" ou "Ophrys aranifera", est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacée, Orchidaceae. Cette orchidée à l'inflorescence en épi lâche comprend de 3 à 10 fleurs. Le labelle ovale comprend 2 petits lobes latéraux couvert de poils et un lobe médian muni d'un petit appendice pointu vert à orangé; sa couleur brun rougeâtre est ornée de dessins bleu illustrant généralement un H. Le pistil et les étamines soudés forment un appendice vert à brunâtre très court au-dessus de la fleur, le gynostème. Les sépales comme les pétales sont étalés en pointe, de couleur vert à brun rougeâtre. Les bractées foliacées sont plus longues que les ovaires. Les 5 à 9 feuilles basales de couleur vert pâle sont lancéolées et engainantes. La tige verte est dressée. Sa taille varie de 10 à 45 cm. Le fruit est une capsule qui renferme de nombreuses graines. L'Ophrys araignée fleurit de mars à juin, sur les sols calcaires, dans les garrigues, les prairies ou les lieux herbeux bien exposés au soleil.


Photo au printemps, de 2 Ophrys araignée en fleurs, Ophrys sphegodes, dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon, dans le Var.



Photo au mois de mai, des fleurs d'Ophrys araignée, Ophrys sphegodes, dans la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen, à Rhinau-Kappel. Descrioption Description du Taubergiessen.


La Réserve Naturelle du Taubergiessen se situe outre-Rhin; transfrontalière, elle occupe les communes de Rhinau en France et Kappel en Allemagne. D'une surface totale de 1 682 hectares dont 997 appartiennent à la commune française de Rhinau, le Taubergiessen offre des paysages des plus féériques. Côté Est, les prairies du Ried blond accueillent une flore et une faune exceptionnelles, ce Ried alluvial de Rhinau-Kappel, formé sur de fins alluvions, couvre une vaste surface. Parmi le millier d'espèces floristiques des milieux rhénans, on trouve ici d'impressionnants parterres de Renoncules ou de Marguerites, des orchidées comme l'Orchis incarnat, l'Orchis militaire, l'Orchis brulée, l'Ophrys abeille et bourdon, la Plathentère à deux feuilles ou des fleurs tout aussi remarquables comme l'Iris de Sibérie. Lieu magique, il est bordé de roselières et parsemé de Bouleaux, de Saules, d'Aulnes et autres Troènes et Aubépines. Côté Ouest, le long du Rhin, la forêt alluviale comprend des kilomètres de méandres qui serpentent à travers la forêt dense et qui aboutissent au plan d'eau de Rhinau-Kappel, une zone importante pour l'hivernage des oiseaux d'eau. Outre les milliers de canards, il abrite également des centaines d'Oies sauvages. Le paysage est grandiose, des arbres morts, des saules que l'on croirait pétrifiés sont debout, les pieds dans l'eau, et sur lesquels les Grands cormorans viennent étendre leurs ailes pour les sécher au soleil.


Photo au printemps, d'un Ophrys araignée, Ophrys sphegodes à côté d'une Épeire réticulée, Meta segmentata sur sa toile, dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description de l'Épeire réticulée.


L'Épeire réticulée ou Méta d'automne "Meta segmentata" est une espèce d'araignées aranéomorphe de la famille des Tétragnathidés, Tetragnathidae. L'abdomen est blanchâtre, jaunâtre ou roussâtre, avec un dessin rappelant la forme d'une feuille de chêne. Le céphalothorax brun claire est orné d'un dessin noir fourchu en forme de diapason. Le mâle est plus effilé et plus petit que la femelle, il atteint 7 mm de longueur pour 9 mm la femelle qui a l'abdomen un peu plus arrondi. Les longues pattes sont annelées avec des poils perpendiculaires. Sa grande toile géométrique à centre ouvert se trouve généralement très proche du sol de 40 cm jusqu'à 150 cm, elle peut être verticale ou inclinée jusqu'à être horizontale, dans ce dernier cas l'araignée se place sous la toile. Commune, l'Épeire réticulée se rencontre de la fin du printemps à l'automne, dans les prairies, les garrigues, les friches ou dans les endroits claire aux bords des chemins, des cours d'eau ou des forêts.


Photo au lever du jour, des fleurs d'un Ophrys araignée couverte de rosée, Ophrys sphegodes, dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo des fleurs d'un Ophrys araignée ''Ophrys sphegodes'', dans la garrigue qui borde le lac de Saite Croix, dans le Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo au mois de mai, des fleurs en épi lâche d'un Ophrys araignée, Ophrys sphegodes, sur une prairie calcaire du Ried blond, dans la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen, à Rhinau-Kappel. Description du Ried blond.


Le Ried blond s'est développé au rythme du Rhin sur les emplacements où le fleuve, lors des fortes crues annuelles, a décapé les forêts bordant les méandres. Progressivement les prairies alluviales se sont formées sur les alluvions légers et calcaires déposés par le Rhin. Si un bon nombre de ces prairies ont disparu suite aux divers travaux de domestication du fleuve, une grande partie est encore magnifiquement préservée. Je citerai la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen à Rhinau-Kappel, le Kühkopf en Allemagne, ou, à plus petite échelle, le sud-est de la forêt de la Wantzenau et le Rohrschollen. Les prairies alluviales du Ried blond sont d'une grande richesse floristique et faunistique. Dès le début du printemps elles se couvrent de tapis de Cardamines des prés, de Marguerites, de Carottes sauvages ou encore de Vergerettes annuelles, sans oublier les nombreuses espèces d'orchidées. Ceinturées de roselières et de haies comme les Viornes obiers et lantanes, les Cornouillers mâles et sanguins, le Troène vulgaire ou l'Épine noire et l'Aubépine des arbustes typiques du paysage riedien du Rhin. Le Ried blond est bordé de dépressions, les "Gründe" où serpentent les bras du Rhin ceinturés par des saules, des aulnes ou des Peupliers noirs. Cet ensemble est dominé par une profonde jungle rhénane qui s'est développée sur les levées "Köpfe". C'est cet ensemble naturel qui fait de la forêt du Rhin, le milieu le plus riche d'Europe avec la forêt du Danube.


Photo de 2 fleurs d' Ophrys araignée ''Ophrys sphegodes'' couvertes de gouttes de rosée et baignées par une douce lumière, au lever du soleil, dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo dans la rosée du matin, de 2 fleurs d'un Ophrys araignée ''Ophrys sphegodes'' ou ''Ophrys aranifera'', au lever du jour, dans la garrigue, au bord du lac de Sainte Croix. Description du lac de Sainte Croix.


Le lac de Sainte-Croix est une retenue d'eau artificielle d'une superficie de plus de 2 000 ha, pour 760 millions de m³ d'eau, il se situe en amont du lac de d'Esparron, aux portes des gorges du Verdon et du plateau de Valensole, dans les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Créé en 1973 avec le barrage EDF, le lac artificielle de Sainte-Croix est l'un des plus vaste de France. Il est ceinturé de forêts de chênes, de garrigues et bordé par les charmants villages de Bauduen, de Sainte-Croix-du-Verdon, des Salles-sur-Verdon, d'Aiguines et de Moustiers Sainte-Marie. Haut-lieu touristique du Parc Naturel Régional du Verdon, le lac de Sainte-Croix offre de nombreuses activités: randonnée pédestre, baignade, kayak, canoë, planche à voile, bateau à voile, électrique ou pédalos (la navigation des bateaux à moteur à essence étant interdite). De part sa surface le lac est également util