Photos panoramiques du Coquelicot, Papaver rhoeas




Photo panoramique au mois de mai, d'une belle fleur de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', dans une prairie qui surplombe le village provençal de Saint-Martin-de-Brômes. Description du Coquelicot.


Le Coquelicot "Papaver rhoeas" appelé aussi Ponceau, Pavot des champs, Pavot sauvage, Pavot coquelicot ou Pavot rouge, est une plante herbacée annuelle à racine pivotante, de la famille des Papavéracées, Papaveraceae. La grande fleur d'un très beau rouge écarlate est solitaires; située à l'extrémité d'un long pédoncule hérissés de poils raides, elle comprend 4 pétales un peu froissés et 2 sépales qui tombent en cours de floraison, les étamines ont des anthères noir bleuté. Les feuilles vertes sont pennées. La tige fragile verte à brunâtre, fine et velue, est ramifiée; à la cassure elle produit un latex laiteux. Sa taille varie de 30 à 70 centimètres. Les fruits sont des capsules glabres contenant une grande quantité de graines toxique. Le coquelicot a des effets narcotiques, on utilise ses pétales séchés pour en faire des tisanes aux effets apaisants mais le coquelicot est également un calmant de la toux et des irritations de la gorge. Il fleurit de mai à aout, sur les sols argileux ou calcaires dans les garrigues, les prairies, les champs, les friches, les décombres ou au bord des routes.


Photo panoramique au mois de juillet, d'un champ de Coquelicot ou Pavot rouge ''Papaver rhoeas'', dans les collines calcaires de Molsheim, en Alsace. Description des collines sous-vosgiennes.


Adossée aux Vosges, émergeant de la plaine d'Alsace, tantôt isolées, tantôt contrefort du premier étagement du massif, ces collines recouvertes de vignes et de prairies, recèlent une concentration de richesses sans pareil. Elles sont souvent nommées, et bien nommées: Bollenberg, Roemerberg, Mandelberg, des noms évocateurs de la finesse de jugement de la civilisation romaine. Il y a peu de lieux où sont concentrées autant de particularités. Ces vastes prairies calcaires sont ceinturées d'Aubépines, de Prunelliers, et de forêts de Chênes pubescents, de Châtaigniers, de Robinier faux-acacia où l'on trouve des orchidées forestières comme les céphalanthères, l'Orchis pourpre ou encore la rare Fraxinelle. Quand aux pelouses, elles offrent une myriade d'espèces d'insectes et de fleurs, de l'Anémone pulsatille à l'Orchis pyramidal, l'Ophrys araignée, bourdon ou encore frelon... c'est un long cortège de couleurs et de parfums qui recouvrent ces vertes prairies ponctuées de Bouleaux. Ces terres argilo-calcaires, que l'activité marine et côtière a modelées, sont comme des îlots baignés dans un microclimat méditerranéen pour certaines. Caressées par le soleil du levant et inondées de ses bienfaits, protégées des courants océaniques par la barrière vosgienne, elles sont un havre de sérénité que seul une nouvelle et importante respiration géologique pourrait bouleverser.


Photo panoramique au mois de juin, au lever du jour, d'un champ de blé avec de belles fleurs de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', sur le ban communal d'Esparron-de-Verdon. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo panoramique à la fin du mois de mai, d'un vaste champ de blé et de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', à Esparron-de-Verdon, dans le Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo panoramique à la fin du printemps, d'un vaste champ de blé et de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', à Esparron-de-Verdon, sur le plateau de Valensole. Description du plateau de Valensole.


Le plateau de Valensole est l'un des lieux les plus importants de France en ce qui concerne la culture de la lavande. Il est occupé dès la période romaine où au Ier siècle la cité de Riez se fonde au coeur du plateau, comme Gréoux-les-Bains aménagé en thermes par les Romains. Situé dans les Alpes-de-Haute-Provence, au Sud-Ouest de Digne-les-Bains, entre la vallée de la Durance à l'Est, les Gorges du Verdon et le lac de Sainte-Croix au Sud, le plateau de Valensole comprend l'une des plus vastes communes de France, Valensole, qui occupe une surface de 12.700 hectares. Le plateau de Valensole fait partie de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il culmine à une altitude moyenne de 500m et il est essentiellement consacré à la culture de la lavande et des céréales. Surnommé le "grenier de la région", le plateau de Valensole totalise 800 km2 et fait partie du Parc Naturel Régional du Verdon. Cette région touristique offre une multitude de couleurs et de parfums en toutes saisons, des amandiers en fleurs au mois de mars jusqu'aux multiples bleus des lavandes et du jaune d'or des blés en juillet, ainsi qu'aux tons chauds de l'automne qui se reflètent dans les lacs d'un bleu turquoise. Des paysages d'une pure merveille tout au long de l'année. Le plateau de Valensole offre également aux visiteurs la possibilité de découvrir de nombreux sites d'exceptions, comme la ville de Riez ou les beaux villages de Gréoux-les-Bains, Saint-Martin-de-Brômes, Allemagne-en-Provence et Moustiers Sainte-Marie qui est classé dans les plus beaux villages de France. De belles randonnées sont proposées le long du Verdon ou aux bords des lacs d'Esparron, de Sainte-Croix ou des gorges du Verdon sans oublier les magnifiques étendues de champs de lavandes entre Valensole et Puimoisson qui attirent chaque année des milliers de touristes émerveillés par ce spectacle haut en couleur.


Photo panoramique à la fin du mois de mai, d'un vaste champ de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', sur le ban communal de Gréoux-les-Bains, dans le département des Alpes-deHaute-Provence, en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.



Photo panoramique verticale au coeur de l'été, des fleurs de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', le long d'un chemin qui borde le vignoble de Dorlisheim, en Alsace.



Photo panoramique verticale au mois de juillet, des fleurs de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', dans les hautes herbes qui surplombe le village alsacien de Bischoffsheim, sur la route des vins d'Alsace.



Photo panoramique verticale au mois de juillet, des fleurs de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', dans la garrigue qui surplombe le village provençal de Saint-Martin-de-Brômes, au coeur du plateau de Valensole. Description de la Garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo panoramique verticale au printemps, au-dessus d'une fleur de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', dans une friche qui borde le Rhin, dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royal comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelles. Forêts primaires, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se composent d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordées de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescentes. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo panoramique verticale d'une fleur et des capsules de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', au mois de juillet, dans une prairie qui borde le Rhin, à la Wantzenau. Description de la forêt de la Wantzenau.


La forêt du Rhin de la Wantzenau se situe au Nord de Strasbourg, entre le quartier de la Robertsau et le village de Gambsheim, elle est traversée en son centre par l'Ill et ses bras comme le "Steingiessen" et le "Waldrhein", ce qui en fait une forêt ello-rhénane. La forêt ello-rhénane de la Wantzenau a la particularité de posséder une végétation façonnée par le Rhin et ses alluvions donnant un sol à substrat grossier et calcaire ainsi que par la rivière de l'Ill, issus des montagnes du Juras alsacien qui donne un sol à substrat fin et non calcaire. Cette mixité permet à une végétation très riche et diversifiée de s'y développer. La forêt de la Wantzenau comprend au Sud de très belles prairies du Ried blond délimitées par le "Steingiessen", elles accueillent une flore et une faune remarquables. À partir du lieux-dit "Siefferts Koepfel" et jusqu'au "Kaelberkopf" et à la forêt domaniale de Honau, s'étend une forêt dense, entrecoupée de méandres, une jungle rhénane des plus remarquables. Tout ce versant droit de l'Ill comprend des forêts alluviales qui se sont développées sur des levées "Köpfe" ainsi que dans les parties basses "Gründe" le long des méandres du Rhin et de l'Ill. La rive gauche de l'Ill est occupée par une végétation plus ou moins rapportée aux lieux-dits "Kaelberkopf" et "Waldkoepfel", le point le plus remarquable en est son méandre, le Waldrhein qui ceinture avec l'Ill l'ensemble du massif. Le long de ce bras de l'Ill s'est formée une magnifique roselière bordée de très beaux Saules têtard.


Photo panoramique à la fin du printemps, d'une fleur de Coquelicot ''Papaver rhoeas'', à Gréoux-les-Bains, dans le Parc naturel régional du Verdon.



Photo panoramique des étamines entourant le plateau stigmatique, au coeur d'un Coquelicot ou Pavot rouge, au mois de juillet, au bord d'un chemin, dans la forêt de la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.