Photos de l'Épeire diadème, Araneus diadematus




Photo en contre-plongée sous un beau ciel bleu, d'une Épeire diadème ''Araneus diadematus'', au centre de sa grande toile géométrique qui atteind 40 cm de diamètre, où une tipule y est prise.



Photo d'une femelle Épeire diadème ''Araneus diadematus'', au centre de sa toile, avec ses dessins caractéristiques sur son abdomen beige et brun et ses pattes annelées. Description de l'Épeire diadème.


L'Épeire diadème ou Araignée porte-croix "Araneus diadematus" également appelée Araignée des jardins ou Araignée porte-croix, est une araignée de la famille des Aranéidés, Araneidae. L'abdomen beige, brun à brun-roux de la femelle est ovale, il est orné de taches blanches comme la croix qui est caractéristique de l'espèce. Le céphalothorax beige, brun à brun-roux est couvert de poils. Les pattes de la femelle sont annelées de brun-noir, brun-roux et de blanc. Le mâle à les mêmes caractéristiques excepté la taille. Le mâle mesure de 5 à 10 mm et la femelle de 12 à 17 mm. L'Épeire diadème se rencontre de l'été jusqu'au début de l'automne dans les milieux ouverts, en lisière de forêts, de prairies ou au bord des cours d'eau, dans les jardins, les garrigues, les haies ou les fleurs et arbustes où elle tisse sa grande toile.


Photo à contre-jour, du soleil qui perse la toile d'une Épeire diadème ''Araneus diadematus'', au centre de sa toile, avec sa proie entoilée, dans une roselière bordée de balsamines, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo en été, d'une Épeire diadème ''Araneus diadematus'' suspendue à une fleur de Balsamine de l'Himalaya ou Impatiente glanduleuse ''Impatiens glandulifera'', dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de l'Impatiente glanduleuse.


L'Impatiente glanduleuse ou Balsamine de l'Himalaya également appelée Impatiente de l'Himalaya, Impatiens glandulifera, est une plante herbacée annuelle de la famille des Balsaminacées, Balsaminaceae. Les fleurs au sommet de la tige sont odorantes à éperon court, elles sont de couleur roses à rouges ou pourpres et poussent en grappes. Les graines sont contenues dans des capsules allongées qui éclatent à maturité, projetant les graines. Les feuilles verte opposées, sont lancéolées-allongées en pointe et dentées. La grande tige élancée et ramifiée est creuse, de couleur vert à pourpre. Elle mesure de 1 à 3 mètres de haut. L'Impatiente glanduleuse et très commune et invasive, elle pousse au bord des rivières, des étangs ou des prairies très humide.


Photo au mois d'août, d'une Épeire diadème ''Araneus diadematus'', sur une feuille de Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', au bord d'une ancienne gravière, dans la forêt du Rhin de la Robertsau. Description du Cornouiller sanguin.


Le Cornouiller sanguin "Cornus sanguinea" est un arbuste rustique de la famille des Cornacées "Cornaceae", il mesure de 1 à 6 mètres de hauteur et apprécie les sols argilo-calcaires et les alluvions riches en substrats nutritifs. Les branches sont jaune-vert à plus ou moins rouge brillante. Les feuilles caducs de couleur verte sont ovales, à nervures très marquées et légèrement velues, elles virent au rouge en automne. La floraison a lieu à la fin du mois de mai et en juin, les fleurs groupées en fausse ombelle sont à 4 pétales blancs. Le fruit non comestible est une baie pourpre foncé à noir qui contient un noyau, il est mûre dès la fin de l'été ou au début de l'automne. Le Cornouiller sanguin aime le soleil, il est commun et pousse en forêt, dans les haies ou en lisière de prairie, cette arbrisseau peut atteindre une longévité qui peut dépasser les 100 ans.


Photo en automne, d'une Épeire diadème ''Araneus diadematus'' postée sous une fleur fanée de Carotte sauvage ''Daucus carota'', dans le Ried blond de la Wantzenau. Description de la Carotte sauvage.


La Carotte sauvage "Daucus carota" est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Ombellifères ou Apiacées, Apiaceae. L'inflorescence est regroupée en ombelle dense et aplatie, les fleurs sont de couleur blanche à rosâtre, l'ombelle peut présenter au centre une petite fleur rougeâtre sombre, pourpre ou brune, colorée par des anthocyanines qui servent à attirer les insectes. Les fruits ovales et aplatis sont recouverts de petits poils accrocheurs, lorsqu'ils se forment, l'ombelle se replie sur elle-même en une sorte de nid d'oiseau. Les bractées vertes sous l'ombelle sont pennées ou trifurquées et les feuilles en rosette à la base sont incisées et dentées, à port étalé. La tige et creuse, pubescente et strié dans le sens de la longueur. La racine blanche ou rosée est une délicieuse petite carotte la première année. Sa taille varie de 30 à 60