Grand boucage, Pimpinella major




Photo au mois de juillet d'un Grand Boucage ''Pimpenella major'' visitée par une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' et une Abeille ''Apis mellifera'', dans la forêt du Rhin. Description du Grand Boucage.


Le Grand Boucage ou Grande Pimpinelle "Pimpenella major" est une plante herbacée vivace de la famille des Ombellifères ou Apiacées, Apiaceae. L'inflorescence est regroupée en ombelle dense de 9 à 15 rayons, les fleurs sont de couleur blanc à blanc-rosé. Les feuilles alternes sont pennées à folioles dentées. La tige ramifiée est striée dans le sens de la longueur. Les fruits ovales de couleur brun sont glabres. Sa taille varie de 40 à 100 cm. Le Grand Boucage fleurit de juin à octobre, dans les champs, les prairies ou aux bords des chemins et en lisières de forêts. Cette plante médicinale contient de l'huile essentielle, des tanins et de la pimpinelline; elle possède de nombreuses propriétés thérapeutiques, notamment diurétique, stomachique, tonique et anti-inflammatoire. Elle soigne les maladies des voies respiratoires comme la bronchite, l'angine, ou le mal de gorge et la toux.


Photo d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' dans les fleurs blanches d'un Grand Boucage ''Pimpenella major'', dans une clairière de la forêt rhénane, à la Robertsau. Description du Cétoine dorée.


La Cétoine dorée ou Hanneton des roses, Cetonia aurata, est un coléoptères de la famille des Cétonidés, Cetoniinae. Ce coléoptère trapu est de couleur vert métallisé, il peut parfois avoir des reflets rougeâtre ou bleuâtre. Les élytres sont ornés de fines stries blanches et le pronotum et ponctué. Le dessous, recouvert de poils blancs est déterminant des espèces proches, en fonction des bosses et des rainures. Ce grand scarabée mesure de 15 à 20 mm. L'oeuf parfaitement rond est blanchâtre et la larve mélolonthoïde est grisâtre, elle vie principalement dans les vielles souches. Très commune, la Cétoine dorée aime le soleil, elle se rencontre au printemps et en été sur les fleurs, dans les garrigues, les prairies, les clairières, les parcs, les jardins où elle se nourrit de pollens et de nectar de fruits mûrs.


© 2010