Photos de la Cétoine dorée, Cetonia aurata




Photo au mois de juillet d'une Cétoine dorée, Cetonia aurata, sur du Grand Boucage, Pimpenella major, dans la forêt du Rhin de la Robertsau. Description de la Cétoine dorée.


La Cétoine dorée ou Hanneton des roses, également appelée Scarabée des roses "Cetonia aurata" est un coléoptères de la famille des Cétonidés, Cetoniinae. Ce coléoptère trapu est de couleur vert métallisé, il peut parfois avoir des reflets rougeâtre ou bleuâtre. Les élytres sont ornés de fines stries blanches et le pronotum et ponctué. Le dessous, recouvert de poils blancs est déterminant des espèces proches, en fonction des bosses et des rainures. Ce grand scarabée mesure de 15 à 20 mm. L'oeuf parfaitement rond est blanchâtre et la larve mélolonthoïde est grisâtre, elle vie principalement dans les vielles souches. Très commune, la Cétoine dorée aime le soleil, elle se rencontre au printemps et en été sur les fleurs, dans les garrigues, les prairies, les clairières, les parcs, les jardins où elle se nourrit de pollens et de nectar de fruits mûrs.


Photo au coeur de l'été, d'un Grand Boucage ''Pimpenella major'' visitée par une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'', dans une clairière de la forêt rhénane. Description du Grand Boucage.


Le Grand Boucage ou Grande Pimpinelle "Pimpenella major" est une plante herbacée vivace de la famille des Ombellifères ou Apiacées, Apiaceae. L'inflorescence est regroupée en ombelle dense de 9 à 15 rayons, les fleurs sont de couleur blanc à blanc-rosé. Les feuilles alternes sont pennées à folioles dentées. La tige ramifiée est striée dans le sens de la longueur. Les fruits ovales de couleur brun sont glabres. Sa taille varie de 40 à 100 cm. Le Grand Boucage fleurit de juin à octobre, dans les champs, les prairies ou aux bords des chemins et en lisières de forêts. Cette plante médicinale possède de nombreuses propriétés thérapeutiques, elle est notamment stomachique, tonique et anti-inflammatoire. Elle soigne les maladies des voies respiratoires comme la bronchite, l'angine, ou le mal de gorge et la toux.


Photo d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Grand Boucage ''Pimpenella major'', dans une clairière de la forêt de la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo en contre-plongée sous une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' dans les fleurs de Vergerette annuelle ''Erigeron annuus'', au bord d'une ancienne gravière de la forêt de la Robertsau. Description de la Vergerette annuelle.


La Vergerette annuelle "Erigeron annuus", est une plante herbacée bisannuelle à vivace de la famille des Astéracées. La petite tête florale est munie de fleurs ligulées de couleur blanche, elles sont situées autour d'un disque jaune composé de fleurons en forme de tube. Les feuilles vertes basales sont grossièrement dentées, les supérieures lancéolées. La tige verte et velue est dressée. Sa taille varie de 30 à 120 cm. La Vergerette annuelle fleurit de mai à novembre dans les prairies, les jachères, les clairières ou au bord des chemins et des cours d'eau.


Photo d'un accouplement de Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', dans la garrigue qui surplombe le lac d'Esparron. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au moi de mai, d'un accouplement de Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', à Esparron-de-Verdon. Description du Cornouiller sanguin.


Le Cornouiller sanguin "Cornus sanguinea" est un arbuste rustique de la famille des Cornacées "Cornaceae", il mesure de 1 à 6 mètres de hauteur et apprécie les sols argilo-calcaires et les alluvions riches en substrats nutritifs. Les branches sont jaune-vert à plus ou moins rouge brillante. Les feuilles caducs de couleur verte sont ovales, à nervures très marquées et légèrement velues, elles virent au rouge en automne. La floraison a lieu à la fin du mois de mai et en juin, les fleurs groupées en fausse ombelle sont à 4 pétales blancs. Le fruit non comestible est une baie pourpre foncé à noir qui contient un noyau, il est mûre dès la fin de l'été ou au début de l'automne. Le Cornouiller sanguin aime le soleil, il est commun et pousse en forêt, dans les haies ou en lisière de prairie, cette arbrisseau peut atteindre une longévité qui peut dépasser les 100 ans.


Photo dans la garrigue, à Esparron-de-Verdon, d'un accouplement de Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea''. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'Orpin de Nice ''Sedum sediforme'', dans la garrigue qui borde le Lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon. Description de l'Orpin de Nice.


L'Orpin de Nice ou Sédum de Nice ou Orpin sédiforme "Sedum sediforme", est une est une plante de la famille des Crassulacées, Crassulaceae. La tête florale au sommet de la tige est formée de fleurs en étoile de couleur jaune pâle à verdâtre. Les fruits sont des follicules dressés avec de nombreuses graines. Les feuilles basales vert bleuté sont grasses, ovales-lancéolées et pointues, disposées en spirale serrée; les caulinaires en fausses bractées remontent le long de la tige. La tige dressée est charnue, de couleur brunâtre. Sa taille varie de 20 à 60 cm. L'Orpin de Nice fleurit d'avril à juillet dans les zones sèches et ensoleillée, comme les garrigues, les talus ou les escarpements rocailleux et rocheux.


Photo au mois de juin d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Troène commun ''Ligustrum vulgare'', dans la forêt du Rhin de la Wantzenau. Description du Troène vulgaire.


Le Troène commun ou Troène vulgaire "Ligustrum vulgare" est un arbuste de la famille des Oléacées "Oleaceae", il peut atteindre 3 mètres de hauteur. L'écorce est lisse à finement striée de couleur grisâtre à beige et les rameaux gris-vert, opposés, sont droits et allongées. La feuille caduque à semi-persistante de 5 à 10 cm est de couleur verte, brillante, glabre et coriace à nervure centrale nettement apparente est attachée au rameau par un court pétiole. La floraison a lieu de la fin du mois de mai au mois de juillet, les fleurs très parfumées à 4 pétales blanches apparaissent en grappes à l'extrémité des rameaux. Les fruits toxiques sont de petites baies bleu-noir qui mûrissent à la fin de l'été, elles sont disposées en grappes terminales. Le Troène vulgaire et un arbrisseau qui aime le soleil, les sols calcaires, légers et caillouteux, il est commun dans les forêts claires et les buissons sec jusqu'à 1000 mètres d'altitude.


Photo dans la forêt rhénane de la Wantzenau, au-dessus d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'', avec son corps vert métallisé, son pronotum ponctué et ses élytres ornés de fines stries blanches. Description de la forêt de la Wantzenau.


La forêt du Rhin de la Wantzenau se situe au Nord de Strasbourg, entre le quartier de la Robertsau et le village de Gambsheim, elle est traversée en son centre par l'Ill et ses bras comme le "Steingiessen" et le "Waldrhein", ce qui en fait une forêt ello-rhénane. La forêt ello-rhénane de la Wantzenau a la particularité de posséder une végétation façonnée par le Rhin et ses alluvions donnant un sol à substrat grossier et calcaire ainsi que par la rivière de l'Ill, issus des montagnes du Juras alsacien qui donne un sol à substrat fin et non calcaire. Cette mixité permet à une végétation très riche et diversifiée de s'y développer. La forêt de la Wantzenau comprend au Sud de très belles prairies du Ried blond délimitées par le "Steingiessen", elles accueillent une flore et une faune remarquables. À partir du lieux-dit "Siefferts Koepfel" et jusqu'au "Kaelberkopf" et à la forêt domaniale de Honau, s'étend une forêt dense, entrecoupée de méandres, une jungle rhénane des plus remarquables. Tout ce versant droit de l'Ill comprend des forêts alluviales qui se sont développées sur des levées "Köpfe" ainsi que dans les parties basses "Gründe" le long des méandres du Rhin et de l'Ill. La rive gauche de l'Ill est occupée par une végétation plus ou moins rapportée aux lieux-dits "Kaelberkopf" et "Waldkoepfel", le point le plus remarquable en est son méandre, le Waldrhein qui ceinture avec l'Ill l'ensemble du massif. Le long de ce bras de l'Ill s'est formée une magnifique roselière bordée de très beaux Saules têtard.


Photo à la fin du mois de juin, d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs d'un Troène commun ''Ligustrum vulgare'', à la lisière de la forêt du Rhin, à la Wantzenau. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royal comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelles. Forêts primaires, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se composent d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordées de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescentes. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo au mois de juillet, d'une Cétoine dorée ''Cetonia aurata'' sur les fleurs de Mélilot blanc ''Melilotus albus'', dans la garrigue qui borde le Lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon. Description du Mélilot blanc.


Le Mélilot blanc "Melilotus albus", est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Fabacées, Fabaceae. Les petite fleurs à 5 pétales recourbées de couleur blanche, son regroupées en une longue grappe, étroite et dressée, sur un pédoncule court et poilu. Les feuilles vertes sont alternes, à 3 folioles dentées. La longue tige verte est ramifiée. La taille varie de 60 à 130 cm. Le fruit est une petite gousse. Le Mélilot blanc fleurit de mai à aout, dans les prairies, les garrigues, les friches ou au bord des talus.