Silène, Brintesia circe




Photo au mois de juillet, d'un Silène ''Brintesia circe'' les ailes déploillés, sur un Millepertuis perforé ''Hypericum perforatum'', dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description du Silène.


Le Silène "Brintesia circe" est un papillon diurne de la famille des Nymphalidés, Nymphalidae. Le dessus des ailes est brun foncé ou noir, avec de part et d'autre, une large bande traversante blanc. Le dessous des ailes antérieures et brun avec une bande blanc et un ocelle noir orné d'un petit point blanc au centre, le revers des postérieures est marbré de gris-brun avec une large bande blanc. Son envergure et de 60 à 70 mm. La chenille mesure environ 40 mm, elle est de couleur brunâtre avec de longues bandes beige claire. Le Silène se rencontre de la fin du mois de mai à septembre, dans les sous-bois, les garrigues, les friches, les lisières de forêts ou les clairières.


Photo au coeur de l'été, d'un Silène ''Brintesia circe'', sur des fleurs de Millepertuis perforé ''Hypericum perforatum'', dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description du Millepertuis perforé.


Le Millepertuis perforé ou Millepertuis commun également appelé Millepertuis officinal "Hypericum perforatum" est une plante herbacée vivace de la famille des Clusiacées, Clusiaceae ou Hypéricacées, Hypericaceae. Les fleurs en ombelle paniculée, ont 5 pétales de couleur jaune, comme les étamines en touffe. Le fruit est une capsule renfermant de nombreuses graines. Les feuilles opposées sont ovales-alongées, percées de points transparents. La tige dressée est ramifiée et ronde, avec 2 lignes saillantes. La taille varie de 30 à 60 cm. Le Millepertuis perforé est une plante médicinale aux effets antidépresseurs, elle fleurit de juin à octobre, dans les prairies, les garrigues, les clairières, les taillis ou les sous-bois.


Photo au mois de mai, d'une Thomise enflée ''Thomisus onustus'' capturant un Silène ''Brintesia circe'' dans la garrigue, au pied des calanques de Marseille. Description de la Thomise enflée.


La Thomise enflée, Thomisus onustus est une araignée crabe de la famille des Thomisidées, Thomisidae. La femelle a des couleurs variable: rouge, orange, rose, jaune ou blanc, elle peux même avoir un mélange de ses teintes en fonction de la plante sur laquelle elle chasse, sont céphalothorax à une bande médiane plus claire. Le mâle est brun avec une bande médiane également plus claire sur le céphalothorax, il a les pattes brunâtre avec les 2 derniers segments noirâtre sur les I et II. L'abdomen triangulaire des 2 est orné de tubercules en pointes sur les coins arrières, leurs yeux latéraux sont portés par des sortes de cornes. Le mâle mesure de 2 à 4 mm et la femelle de 7 à 10 mm. La Thomise enflée se rencontre de mai à aout, dans les zones ensoleillées, sur les fleurs des champs, des prairies, des garrigues ou des jardins. Comme toutes les araignées-crabes, elle chasse à l'affût; redoutable par la variabilité des couleurs de sont corps, elle se confond à la teinte des fleurs sur lesquelles elle est en attente de proies, ce qui lui permet de surprendre les pollinisateurs et la protège des prédateurs.


Photo d'un Silène ''Brintesia circe'', sur des chardons, dans la garrigue, au-dessus du lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains. Description de la garrigue


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo d'un Silène ''Brintesia circe'', sur des aiguilles de Genévrier cade ''Juniperus oxycedrus'', dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, au Salles-sur-Verdon. Description de la garrigue


Le Genévrier oxycèdre "Juniperus oxycedrus" également appelé Genévrier cade ou Cade en Provence est un arbuste de la famille des Cupressacée "Cupressaceae", il mesure de 1 à 10 mètres de hauteur et apprécie les sols rocailleux et argilo-calcaire de la région méditerranéenne. Le port est conique ou étalé, les branches ont une écorce gris-brun à rougeâtre. Les feuilles sous forme d'aiguilles persistantes mesurent jusqu'à 2,5 cm de long, elles ont sur la face supérieure deux bandes blanches séparées par une arête verte, c'est ce qui permet de le différencier du Genévrier commun qui lui n'a qu'une seule bande blanche au centre. La floraison a lieu au printemps, les petites fleurs vertes femelles et jaunes mâles pousses en bouquets sur des arbres séparés. Le fruit globuleux mesure 1,5 cm il est de couleur vert puis brun-roux et passe au violet-pourpre en mûrissant. Le Genévrier cade et un arbrisseau commun de la garrigue, il aime le soleil et apprécie les lieux sec et aride, on le rencontre jusqu'à 1500 m d'altitude.


Photo au mois de juillet, dans la garrigue, d'un Silène ''Brintesia circe'', sur des fleurs d'Origan commun ''Origanum vulgare'', dans le Parc naturel régional du Verdon. Description de la garrigue.


L'Origan ou Origan commun également appelé Marjolaine sauvage ou Marjolaine vivace "Origanum vulgare", est une plante herbacée médicinale et aromatique vivace de la famille des Labiées, Labiatae, Labiacées, Labiaceae, Lamiacée, Lamiaceae. Les fleurs roses sont disposée en fausse ombelle paniculée au sommet des tiges. Les bractées sont de couleur rouge. Le fruit est composé de 4 nucules à l'intérieur du calice. Les feuilles aromatiques vertes, opposées en croix sont ovales et glabres. La tige velue est rougeâtre pourpre, dressée et ramifiée. Sa taille varie de 30 à 60 cm. C'est une plante médicinale utilisée pour stimuler l'appétit et pour calmer les maux d'estomac. L'Origan commun aime les sol calcaire, il fleurit de juillet à octobre dans les prairies, les garrigues, les forêts et au bord des chemins.


Photo au mois de juillet, d'un Silène ''Brintesia circe'' au coeur d'un champ de lavande, au bord du lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon, dans le Var. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo panoramique verticale du mimétisme d'un Silène ''Brintesia circe'', avec ses ailes fermées, sur un tronc de Chêne pubescent, au Salles-sur-Verdon. Description du Chêne pubescent.


Le Chêne pubescent, Chêne truffier ou Chêne blanc, Quercus pubescens est un arbre à bois dur de la famille des fagacées "Fagaceae", il peut mesurer jusqu'à 25 mètres de hauteur. La couronne claire a une forme étalée et le tronc est tortueux et robuste. L'écorce est de couleur gris à brunâtre, elle est crevassée verticalement. Les bourgeons bruns à pubescence grise sont ovoïdes et pointus, ils font de 4 à 7 mm. Les feuilles du Chêne pubescent sont de formes ovoïdes, elles ont de 4 à 8 lobes arrondis, de couleur vert clair sur le dessus, les feuilles sont grisâtres dessous et pubescentes. Longues de 5 à 10 cm et larges de 6 cm, elles sont groupées en bouquets. Caduques elles tombent au printemps avec la pousse des nouveaux bourgeons. La floraison a lieu au mois de mai, la fleur mâle est vert-jaune sur tige pendante, quant à la femelle beaucoup plus petite. Le gland de couleur vert à brun est de forme ovoïde, il mesure de 1 à 2 cm et il est logé dans une cupule écailleuse pubescente. Le Chêne pubescent est un arbre commun dans l'Europe du Sud et peut vivre jusqu'à 500 ans, on le rencontre jusqu'à 1400 mètres d'altitude. Il est souvent attaqué par le Cynips du Chêne, Cynips quercusfolii, un insecte provoquant des galles brunes à rouges. En Provence de nombreuses chênaies de Chêne pubescent sont transformés en truffière.


© 2010