Les collybies, marasmes et mycènes




Photo en automne d'un rond de sorcière de Collybie confluente, Collybia confluens, sur les aiguilles de sapins, dans le massif des Vosges.



Photo en automne d'un groupe compact de Collybies confluente, Collybia confluens, sur les aiguilles de sapins. Descrition de la Collybie confluente.


La Collybie confluente ou Marasme confluent "Collybia confluens" est un champignon non comestible de la famille des Marasmiacées. Le chapeau hémisphérique puis convexe-campanulé, mesure de 3 à 5 cm de diamètre, sa couleur va du beige au brun. Les lames serrées sont de couleur blanche à brun claire. Le pied cylindrique et pruineux, est de teinte beige à brun ochracé, il mesure de 7 à 15 cm. La chair mince et de couleur blanche. Commune, la Collybie confluente se rencontre en automne, en touffes, sur les aiguilles de conifères ou dans les sous-bois de feuillus, elle aime les sols acides.


Photo en automne d'un groupe de Collybies à pied en fuseau, Collybia fusipes, dans une hêtraie du massif des Vosges. Descrition de la Collybie à pied en fuseau.


La Collybie à pied en fuseau "Collybia fusipes" est un champignon comestible de la famille des Marasmiacées. Le chapeau hémisphérique puis convexe à marge ondulée, mesure de 5 à 10 cm de diamètre, sa couleur va du jaune-roux au brun-roux. Les lames espacées et épaisses sont de couleur blanche tachée de roux. Le pied fuselé et tordu est de couleur jaune-orangé à brun-rouge, il mesure de 5 à 10 cm. La chair mince et de couleur blanche à brun-rouge. Commune, la Collybie à pied en fuseau se rencontre en été et en automne, en touffes, dans les sous-bois de feuillus.


Photo en hiver des Crépidotes mous et des Collybies à pied velouté, Flammulina velutipes, qui colinisent un tronc de peuplier, dans la forêt du Rhin de la Wantzenau. Histoire de la forêt rhénane de la Wantzenau.


La forêt du Rhin de la Wantzenau se situe au Nord de Strasbourg, entre le quartier de la Robertsau et le village de Gambsheim, elle est traversée en son centre par l'Ill et ses bras comme le "Steingiessen" et le "Waldrhein", ce qui en fait une forêt ello-rhénane. La forêt ello-rhénane de la Wantzenau a la particularité de posséder une végétation façonnée par le Rhin et ses alluvions donnant un sol à substrat grossier et calcaire ainsi que par la rivière de l'Ill, issus des montagnes du Juras alsacien qui donne un sol à substrat fin et non calcaire. Cette mixité permet à une végétation très riche et diversifiée de s'y développer. La forêt de la Wantzenau comprend au Sud de très belles prairies du Ried blond délimitées par le "Steingiessen", elles accueillent une flore et une faune remarquables. À partir du lieux-dit "Siefferts Koepfel" et jusqu'au "Kaelberkopf" et à la forêt domaniale de Honau, s'étend une forêt dense, entrecoupée de méandres, une jungle rhénane des plus remarquables. Tout ce versant droit de l'Ill comprend des forêts alluviales qui se sont développées sur des levées "Köpfe" ainsi que dans les parties basses "Gründe" le long des méandres du Rhin et de l'Ill. La rive gauche de l'Ill est occupée par une végétation plus ou moins rapportée aux lieux-dits "Kaelberkopf" et "Waldkoepfel", le point le plus remarquable en est son méandre, le Waldrhein qui ceinture avec l'Ill l'ensemble du massif. Le long de ce bras de l'Ill s'est formée une magnifique roselière bordée de très beaux Saules têtard.


Photo en hiver des Collybies à pied velouté, Flammulina velutipesdes avec un Crépidote mou sur un tronc de peuplier, dans la forêt rhénane de la Wantzenau.



Photo en gros plan d'un groupe de Collybies à pied velouté, Flammulina velutipes sur un tronc de peuplier, dans la forêt de la Wantzenau. Description de la Collybie à pied velouté.


La Collybie à pied velouté "Flammulina velutipes" est un champignon comestible de la famille des Physalacriaceae. Le chapeau convexe puis étalé, à marge ondulée, mesure de 3 à 10 cm de diamètre, sa couleur va du jaune-orangé à roux, plus foncé au centre. Les lames espacées sont plus claire que le chapeau. Le pied fuselé et tordu est de couleur jaune-orangé à brun-rouge, il mesure de 4 à 10 cm. La chair molle et élastique dégage une odeur fruitée. Commune, la Collybie à pied velouté se rencontre en touffes, en hiver, sur les souches de feuillus.


Photo en automne des Marasmes à odeur d'ail, Marasmius alliaceus sur un tronc moussu, dans une hêtraie des Vosges du Nord.



Photo au mois d'octobre de 2 Marasmes à odeur d'ail, Marasmius alliaceus sur la mousse d'un arbre mort, dans une forêt de hêtre du Parc naturel régional des Vosges du Nord.



Photo en gros plan dans une hêtraie, de 2 Marasmes à odeur d'ail, Marasmius alliaceus, avec leurs longs pieds noirâtre et leu